5 choses interdites au volant

Publié par le 21 mars 2017

Tous les conducteurs pensent connaître parfaitement leur Code de la Route, les infractions et les sanctions auxquelles ils s'exposent parfois. Selon la Sécurité Routière, 57% des Français avouent téléphoner alors qu'ils conduisent tout en sachant que c'est une infraction. Mais il en existe bien d'autres que nous commettons fréquemment. En voici 5 parmi les plus courantes.

5 choses interdites au volant

1. Fumer

Nombreux sont les conducteurs que l'on croise avec une cigarette au volant mais il faut savoir que cet acte est passible d'une amende de 35 euros. En effet le fait d'avoir une cigarette à la main peut détourner l'attention du conducteur et l'empêcher d'effectuer certaines manoeuvres, particulièrement en cas d'urgence. La cigarette au volant est donc tolérée mais interdite si les circonstances présentent un risque.
De plus, depuis le 1er juillet 2015, il strictement interdit de fumer au volant si un mineur de moins de 12 ans se trouve dans la voiture, cette infraction est punie d'une amende 68 euros.


2. Manger ou boire

Sur la route des vacances ou parfois par manque de temps, certaines personnes sont tentées de grignoter en conduisant. La loi du 1er juillet 2015 interdit aux conducteurs de manger ou de boire tout dans leur voiture car cela nécessite de ne tenir le volant que d'une main et peut facilement provoquer un accident ou empêcher le conducteur de réagir face à un danger imminent. Pour ce type d'infraction aucun point n'est retiré, mais l'amende est de 75 euros.


3. Écouter de la musique trop fort

Le fait d'écouter de la musique en conduisant n'est évidemment pas interdit, mais si celle-ci est beaucoup trop forte cela le devient car elle peut vous empêcher d'entendre un avertisseur ou la sirène d'une ambulance. Un geste anodin qui peut conduire à un véritable danger et qui est passible d'une amende de 75 euros.


4. Pratiquer un acte sexuel

Comme pour les autres interdictions, tout acte sexuel est interdit car cela mène à un détournement de l'attention du conducteur. La sanction est de 75 euros mais attention, elle peut être augmentée si l'agent de police qui constate l'infraction considère qu'il s'agit également d'un attentat à la pudeur.


5. Se maquiller, conduire en tongs…

Juridiquement parlant, se maquiller ou conduire en tongs n'est pas interdit mais l'article R.412-6 du Code la Route stipule que le conducteur "doit se tenir constamment en position d'exécuter toutes les manoeuvres qui lui incombent".
Cet article est sujet à différentes interprétations mais sachez tout de même que se maquiller, même en étant arrêtée à un feu rouge, peut vous coûter 75 euros pour non maîtrise du véhicule.
De même, conduire en tongs n'est pas totalement interdit mais considéré comme dangereux car ce type de chaussures ne tient pas suffisamment aux pieds et peut provoquer une gêne ou empêcher un freinage d'urgence. Une sanction de 90 euros peut être encourue en fonction de l'évaluation de l'agent qui vous arrête.
Enfin, et toujours dans le cadre de l'article R.412-6, séparer ses enfants qui se chamaillent à l'arrière alors que l'on conduit est également interdit. De fait, le champ de vision est réduit et l'attention n'est pas concentrée sur la circulation mais sur ses enfants. En cas de danger, cela peut être très dangereux et la sanction peut être de 75 euros.