5 millions € pour nettoyer les autoroutes d’Ile de France

Publié par le 18 mars 2015

Le Gouvernement a débloqué 5 millions d'euros en urgence afin de nettoyer les abords des autoroutes de l'Ile de France. Empruntée par plus d'1,2 millions d'automobilistes par jour, l'autoroute A1 est particulièrement visée, puisqu'elle relie Paris à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Un budget important pour une « action d'envergure » afin de mettre en valeur le premier point d'entrée des touristes et visiteurs étrangers en France. 

5 millions € pour nettoyer les autoroutes d’Ile de France
Une enveloppe de 5 millions d'euros sera allouée pour le nettoyage des abords des autoroutes franciliennes. Qualifiées de décharges à ciel ouvert par les élus locaux, certaines parcelles d'autoroute sont marquées par les quantités importantes de déchets laissées suite aux évacuations de campements illégaux.
  
Dans un communiqué, Stéphane Troussel, le Président socialiste du Conseil Général du 93 s'est «réjoui» d'avoir «été entendu par le Premier ministre». Dans un contexte budgétaire restreint, cette décision est accueillie favorablement par les autorités locales qui ne lésinent déjà pas sur les efforts (environ 6 500 tonnes de déchets ramassés).

Bientôt une zone d'évènements internationaux
Murs tagués, détritus, panneaux de signalisation illisible, les travaux de nettoyage ont déjà commencé et ils s'annoncent long. Près d'1,2 million d'usagers empruntent l'autoroute A1, véritable porte d'entrée pour les touristes, puisqu'elle relie Paris (Porte de la Chapelle) à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle (soit 17 Km).
On souligne que la tenue d'évènements internationaux dans la capitale a permis d'accélérer la décision du gouvernement. En effet, la commune du Bourget s'apprête à accueillir en juin, le Salon international de l'aéronautique et de l'espace ainsi qu'une partie des événements liés à la grande conférence internationale sur le climat COP 21.