Automobilistes: attention aux chevreuils

Publié par le 12 juillet 2010 Automobilistes: attention aux chevreuils

Bien que méconnu, le risque de collision entre une voiture et un animal sauvage est bien réel : en 2009, en moyenne 180 accidents de ce type ont été comptabilisés chaque jour sur les routes françaises. Les collisions, concentrées à la tombée de la nuit et au lever du jour, entraînent des dégâts essentiellement matériels. Et cela coûte de plus en plus cher : l'ensemble des accidents a représenté plus de 30 millions d'euros d'indemnisations l'an dernier, contre 21 millions en 2008.

Sur autoroute, voie rapide ou aux alentours des agglomérations, ce sont les chevreuils qui  arrivent en tête des collisions, suivis par les sangliers. On rapporte également des accidents avec des renards, des cerfs, des lapins ou des blaireaux.

Soyez averti si vous prenez la route, et n'oubliez pas que le gibier se déplace souvent en troupe. Soyez donc d'autant plus vigilant si vous croisez un p