Les embouteillages coutent cher aux français

Publié par le 12 décembre 2012

5,6 milliards d'euros par an ! Cette somme faramineuse représente bel et bien le coût des embouteillages en France. Cela représenterait 623 euros par foyer utilisant leur voiture lors de leurs déplacements. C'est une étude menée par le fournisseur d'info-trafic et d'aide à la conduite INRIX et le cabinet britannique CEBR (centre pour la recherche économique et commerciale) qui dévoile ce chiffre laissant sans voix. Mais comment arrive-t-on à un tel coût ?

Les embouteillages coutent cher aux français

Un calcul pas si simple

Le calcul du coût que représente les embouteillages en France réalisé dans 13 zones urbaines françaises prend en compte différents facteurs.
  • Dans les bouchons, 530 millions d'euros de carburant seraient dépensés en un an, représentant pour chaque véhicule pas moins de 68 euros.
  • Le temps passé dans les bouchons a également un coût : 3,3 milliards d'euros, soit en moyenne 431 euros par conducteur.
  • Le temps perdu dans les embouteillages par les véhicules d'entreprises et de transport (représentant tout de même 19% du trafic total sur nos routes), a une incidence sur la hausse des prix des produits et services proposés par les entreprises concernés. Le coût indirect lié à cette hausse de prix s'élèverait à 1,7 milliards d'euros, représentant 147 euros par foyer.
Bryan Mistele, directeur général d'INTRIX souligne que «Les embouteillages ont un impact réel sur notre quotidien: ils influent non seulement sur notre temps de trajet, le niveau d'essence consommé mais également le prix de la nourriture que nous achetons au supermarché (...) notre étude souligne l'importance de fluidifier la circulation des personnes et des biens sur le réseau routier ».

Et pour l'assurance auto ?

Notons également que dans les bouchons, le risque d'accident de voiture est plus important. Aucune étude n'a été réalisée à ce propos, mais il y a fort à parier que les embouteillages participent donc également à la hausse des prix de l'assurance automobile. Rappelons que l'augmentation prévue pour 2013 de l'assurance auto est due notamment à un coût plus élevé pour les assureurs des sinistres routiers.