L'assurance auto kilométrique part à la conquête du Canada

Publié par le 6 août 2012

L'assurance automobile au kilomètre, formule d'assurance auto de plus en plus adoptée par les Français, tente de connaître le succès au Canada. La raison de cette conquête tardive ? Elle tient en une phrase : non aux mouchards ! En effet, les Canadiens voient d'un mauvais œil l'installation d'un boitier dans leur voiture, appareil nécessaire pour souscrire à une telle formule, celui-ci permettant de relever les kilomètres parcourus.

L'assurance auto kilométrique part à la conquête du Canada

Une assurance qui ne veut pas passer pour Big Brother.

Face à ce rejet, SSQauto, assureur auto local, tente de rassurer les automobilistes canadiens. Marie Lamontagne, responsable communication de la société, affirme que l'usage d'un tel dispositif ne sera pas mis en place. L'assureur tablera davantage sur l'honnêteté de l'assuré, celui-ci évaluant les kilomètres parcourus. Cette évaluation se fera au moyen d'un estimateur de kilomètres, mis à disposition de l'assuré. Cette approche marketing est nécessaire pour contrer les dernières résistances à l'envolée de l'assurance selon Marie Lamontagne.