Le vrai prix au kilomètre d’une voiture

Publié par le 27 janvier 2014

L'argus développe un nouvel outil pour calculer le vrai coût d'une voiture, tout le long de sa vie, le Prix de Revient Kilométrique, ou PRK. Cet indice part d'une étude très poussée sur plus de 1 000 modèles de voitures et prend en compte un très grand nombre de critères pour aboutir à un prix moyen par kilomètre. L'indice prend en compte le prix catalogue, les bonus/malus gouvernementaux selon chaque véhicule, le coût de la carte grise, la consommation de carburant, le prix de l'assurance, l'entretient (révision, remplacement des pièces d'usure) et le coût d'un éventuel crédit, sans oublier la décote du modèle au cours des ans.

Le vrai prix au kilomètre d’une voiture

La voiture la plus économique n'est pas celle que l'on croit

D'après ce nouvel indice de l'argus, les voitures les plus économiques à l'usage ne sont pas celles que l'on pourrait croire. On s'attend vraisemblablement à trouver une petite citadine sur le podium des voitures les plus économiques mais il ne faut pas se fier aux apparences. Le modèle qui arrive en tête est le Dacia Duster, un cross-over 4x4. Dès sa première année de circulation, et à partir de 10 000 kilomètres par an, il obtient le meilleur PRK avec à peine 48 centimes d'euros par kilomètre. Ce modèle supplante les petites citadines telle que la Smart ou la Citroën 107 qui obtiennent au minimum 55 centimes d'euros de PRK.

Rouler plus et payer moins

Une voiture possède des frais fixes importants (assurance, crédit, dépréciation) qui ne sont pas bien absorbés si elle roule peu. Les gros rouleurs obtiennent alors des meilleurs PRK sur des modèles équivalents que ceux qui roulent moins. Cette affirmation prend tout son sens pour les modèles Diesel. Ces véhicules sont plus chers de 1 000 à 2 000 euros en moyenne à l'achat et la seule motivation d'achat est le prix à la pompe du Gazole, inférieur à celui de l'essence. Cependant, seuls les très gros rouleurs rentabiliseront leur achat.