Ces européens aux mauvaises habitudes

Publié par le 27 février 2014

Qui sont les plus mauvais conducteurs d'Europe ? Une étude Vinci sur les mauvaises habitudes de conduite met en évidence à quel point la culture et l'origine de l'automobiliste influent sur sa conduite. L'étude identifie clairement des comportements typiques selon le pays du conducteur qui ne respectent pas forcément les stéréotypes classiques !

Ces européens aux mauvaises habitudes
Les européens du sud ont déjà une réputation de très mauvais conducteur sur tout le globe. Cependant l'étude s'intéresse également aux nordiques qui contrairement à leur réputation ont un style de conduite loin d'être irréprochable.

Les Allemands sont les pros du pare-choc contre pare-choc, ils sont 71 % à ne pas respecter les distances de sécurité. Ne ressentant pas la fatigue, ils s'arrêtent pour faire une pause en moyenne tous les 3h45, au contraire des français qui font la pause toutes les 2h45. Les suédois sont accros à leur téléphone même au volant et n'aiment pas les kits main libre. Les italiens, les plus mauvais conducteurs de l'Europe d'après leur propre opinion, sont un tiers à avouer ne pas mettre leur ceinture de sécurité. Les belges vont jusqu'à accepter de conduire lorsqu'ils sont au-dessus du seuil limite d'alcoolémie pour 1 quart d'entre eux.

Si les ceintures de sécurité sont toujours attachés et les distances de sécurité respectés, la France fait preuve également de mauvaises habitudes spécifiques. Les français ont la palme de l'agressivité au volant et, étrangement, ont peur du comportement des autres conducteurs.

Avec des conducteurs aussi diverses, la Sécurité Routière a encore du chemin à faire pour sécuriser la totalité du continent.