L’assurance auto des seniors, faut-il l’augmenter ?

Publié par le 27 janvier 2014

Les assureurs auto prennent en compte de nombreux critères pour déterminer les tarifs des cotisations de leurs assurés. Le modèle de la voiture, sa couleur, son âge, son type de moteur sont pris en compte, ainsi que le nombre d'années d'expérience du conducteur, le nombre de sinistres en faute etc. Il existe cependant des critères discriminants que les compagnies d'assurance ne sont pas autorisées à prendre en compte, comme le sexe ou l'âge de l'assuré. Cependant, il est naturel de penser que les séniors devraient payer plus cher leur assurance, au même titre que les jeunes conducteurs.

L’assurance auto des seniors, faut-il l’augmenter ?

Les séniors sont dangereux en voiture ?

Il est de notoriété public que les séniors sont mauvais conducteur et causent beaucoup d'accidents. Seulement est-ce la vérité ? Il apparait que, selon les assureurs, les séniors sont plutôt moins accidentogènes que les conducteurs plus jeunes. Ils roulent moins souvent et plus lentement que les autres tranches d'âges. De ce fait, les sinistres causés sont donc moins grave car généralement à faible vitesse.

Protéger les séniors

Lors des accidents mettant en cause des séniors, les dégâts sont généralement minimes mais les conséquences les plus graves sont souvent pour la santé des conducteurs séniors. Il n'y a pas encore de législation sur le sujet en France, contrairement à la plupart des pays européens. Le gouvernement étudie cependant la possibilité d'imposer un âge limite de conduite ou de repasser des examens de code de la route. Si la mise en place d'un âge limite ne convainc pas les français, le passage d'examens médicaux réguliers au-dessus d'un certain âge fait le consensus avec 81 % des français interrogés qui se disent pour cette mesure.