Assurances auto et habitation : quels tarifs pour 2017 ?

Publié par le 22 novembre 2016

Cette année les annonces tarifaires pour le 1er janvier sont assez tardives et malheureusement confirment les prévisions des spécialistes. Assurer sa voiture et son logement va coûter plus cher en 2017. Qui verra ses cotisations augmenter et pourquoi ? Explications. 

Assurances auto et habitation : quels tarifs pour 2017 ?

Après deux années d'une relative accalmie sur les prix - la loi Hamon obligeant les assureurs à freiner sur les majorations pour éviter de voir fondre leur portefeuilles au profit d'autres acteurs plus agressifs - 2017 s'annonce comme l'année de la reprise…des hausses de tarifs.
En effet, les premiers organismes qui ouvrent traditionnellement le bal, et sur lesquels se calquent généralement le reste du marché, viennent d'annoncer la couleur : en moyenne + 2% pour l'assurance auto et même un peu plus pour l'assurance habitation.

Dans le détail, la MAIF souhaite relever les primes de 1,5 à 2,5 % en auto et prévoit un supplément de 1 à 2 % pour ses contrats multirisques habitation.
Même son de cloche du côté de la MATMUT avec +1,7 % en auto et +2,3 % en MRH. A noter que la MATMUT ne prévoit d'impacter que la moitié de son portefeuille, l'autre moitié verra le montant des primes stagner.

Précisons par ailleurs que ces variations sont médianes et s'entendent « hors taxes ». Autrement dit, certains assurés (les meilleurs profils) pourront obtenir des réductions tandis que d'autres (les profils les plus à risques) pourront subir des hausses supérieures à celles annoncées.

C'est grâce à ce système de segmentation des profils que le seul autre assureur à avoir communiqué sur le sujet, l'Olivier Assurance en l'occurrence, revendique un gel des tarifs pour 2017. Sur l'ensemble des contrats, les primes seront stables mais en zoomant un peu, des assurés profiteront de « micro-réductions » quand d'autres auront droit à de « micro-augmentations ».

Cliquez ici pour comparer les assurances auto

Pourquoi les tarifs des assurances vont augmenter en 2017 ?

Pour justifier ces prix revus à la hausse, les assureurs avancent plusieurs explications :

  • en auto, l'année 2016 est marquée par une hausse de la mortalité routière (hausse par conséquence des indemnisations). On relève aussi une progression constante du prix des pièces automobiles (mécanique et carrosserie).
  • en habitation, l'année presque écoulée a connu un nombre important de phénomènes climatiques plus ou moins sérieux, on se souvient notamment des inondations de juin qui ont coûté plus d'un milliard d'euros aux compagnies.
    On constate aussi un dérapage des sinistres « mineurs » types cambriolages, dégâts des eaux et incendies partiels. Ici les assureurs mettent en cause les défauts d'entretien qui conduisent à un vieillissement prématuré des installations d'eau et d'électricité.
  • en auto et habitation, suite aux attentats perpétrés en France, l'Etat a décidé d'augmenter le budget du fonds d'indemnisation des victimes du terrorisme. La taxe annuelle déjà prélevée sur les contrats auto et MRH passe ainsi de 4,30 € à 5,90 €.