Auto/moto : Comment déduire ses frais de carburant sur sa déclaration de revenus ?

Publié par le 30 janvier 2015

Chaque année, pour réduire le montant de ses impôts, il est possible de déduire ses frais de carburant dans le cadre de ses déplacements professionnels et de ses trajets domicile-travail. Cela peut permettre de réaliser de substantielles économies, notamment lorsque ces frais permettent de changer de tranche d'imposition. 

Auto/moto : Comment déduire ses frais de carburant sur sa déclaration de revenus ?
Sur votre déclaration de revenus, deux solutions s'offrent à vous : indiquer des frais réels ou utiliser le barème kilométrique forfaitaire. Attention cependant. Le choix effectué est valable tout au long d'une même année, on ne peut opter pour les frais réels une partie de l'année pour passer ensuite au barème forfaitaire, il convient donc de choisir la solution la plus économique.

- Opter pour les frais réels
Il s'agit ici d'une méthode un peu fastidieuse mais qui peut valoir le coup. En effet, pour déduire des frais réels, il convient de conserver toutes les preuves de dépenses engendrées tout au long de l'année en rapport avec son activité professionnelle. Facture de carburant et d'entretien, tout doit être consigné pour apporter des preuves en cas de contrôle. Souvent, les frais réels sont utilisés par les personnes utilisant les transports en commun, les justificatifs étant moins nombreux.

- Le barème kilométrique forfaitaire
Cela concerne tous les véhicules particuliers. Le barème kilométrique est calculé de manière à couvrir divers frais, à savoir les frais de carburant, l'assurance, l'amortissement du véhicule ainsi que les dépenses courantes d'entretien.
Le calcul est particulièrement simple puisqu'il suffit d'utiliser un tableau dévoilé chaque année par le service des impôts. Le montant à porter sur sa déclaration de revenus varie selon le nombre de kilomètres parcourus chaque année, mais aussi selon la puissance fiscale administrative du véhicule.
Cette solution s'avère moins contraignante que la précédente mais pas toujours plus avantageuse, à vous de calculer celle qui correspond à vos habitudes et qui vous permettra de réaliser des économies.