Bien comprendre les garanties contre le vol

Publié par le 17 juin 2015

En souscrivant une assurance auto, un assuré a le choix de souscrire des garanties contre le vol de son véhicule. Une extension qui n'est pas obligatoire mais qui est loin d'être inutile. En effet, on récence environ 200 000 voitures volées chaque année en France.

Bien comprendre les garanties contre le vol

Comment intervient la garantie vol ?

Avant de souscrire une garantie contre le vol, les compagnies d'assurance peuvent exiger parfois des conditions spécifiques afin de vous protéger contre ce dommage coûteux.

En effet, la garantie « vol » permet de bénéficier d'une indemnisation en cas de vol de votre véhicule (retrouvé ou non) ou en cas de dégradation lors d'une tentative de vol. Une compensation qui se limite à la valeur estimée du bien, en théorie la cote officielle fixée par l'Argus de l'automobile. A noter que certaines compagnies prévoient un remboursement à neuf pendant les premières années du véhicule. Cela fait partie des éléments à comparer, tout comme le montant des franchises et des plafonds de remboursement.

Pour en savoir plus sur les éléments à retenir pour choisir une assurance auto : voir l'article

Pour prétendre à des indemnités, l'assureur peut exiger un stationnement de votre voiture dans un parking privé ainsi que l'installation d'une alarme ou d'un système anti-vol. Sans ces conditions, il est possible de vous refuser entièrement ou partiellement une compensation, à condition que ces exclusions soient prévues au contrat.

Bien entendu, la garantie contre le vol est conseillée en priorité aux véhicules neufs et aux modèles les plus appréciés par les filières illégales.

Des garanties « vol » complémentaires

En plus de vous rembourser le vol de votre véhicule, l'assurance s'engage à prendre en charge certains objets laissés à l'intérieur (indemnisation soumise à un plafond généralement).

Les effets personnels (bagages, équipements de sport, vêtements) sont couverts par la garantie du contenu, qui couvre également la destruction de ces objets. Il est important de vérifier dans votre contrat quels types de biens sont assurés.

Les accessoires (autoradio, GPS, kit main libre) nécessitent une garantie spécifique (« garantie des accessoires »). Leur garantie est soumise à des conditions préalables prévues dans votre contrat. Les pièces détachées sont rarement remboursées et font souvent l'objet de garanties supplémentaires. Une option qui peut couvrir également le vol des pneus, roues et jantes s'ils sont protégés par un écrou antivol.

Pour connaître la liste des garanties d'une assurance auto : voir l'article

Comment être indemnisé ?

Pour obtenir réparation, l'assuré doit prouver qu'il y a eu vol ou tentative de vol. Il doit apporter des preuves manifestes lorsqu'il y a effraction (photos, serrure forcée, fils sectionnés). La garantie contre le vol peut exclure les tentative ou faits survenus lorsque le conducteur a laissé les clés à l'intérieur et les escroqueries.

Si votre véhicule n'est pas retrouvé après 30 jours, il est possible d'obtenir son remboursement. Une indemnité qui dépend de la valeur de la voiture précisée dans le contrat : valeur vénale (valeur du véhicule sur le marché de l'occasion), valeur conventionnelle précisée dans le contrat ou valeur à neuf (pour les voitures neuves).

Si votre véhicule est retrouvé, l'assuré a le choix entre conserver son indemnisation et renoncer à son ancien véhicule ou le récupérer et rembourser le montant perçu.