Permis de conduire, code de la route : les bons plans pour réduire la facture

Publié par le 15 septembre 2016

Passer le permis de conduire est la première étape de la vie de tout automobiliste. Parfois, les circonstances exigent même de le repasser après plusieurs années de conduite. L'inscription à l'auto-école, puis aux examens du code et du permis, sont souvent très coûteux, mais il existe des méthodes pour contenir ces dépenses.

Permis de conduire, code de la route : les bons plans pour réduire la facture

1. Comparateurs d'auto-écoles et auto-écoles « Low-Cost »

Avant de s'inscrire dans une auto-école, il faut soigneusement étudier les tarifs de celles qui sont accessibles et se renseigner sur la réputation de chacune.

D'une ville à l'autre, les prix peuvent changer radicalement. Certaines personnes décident même de passer le permis dans le lieu où l'on va pour les vacances d'été.

Depuis quelques années, il existe des solutions alternatives pour ceux qui ne désirent pas s'inscrire en auto-école traditionnelle. Les auto-écoles low-cost telles qu'Ornikar séduisent les amateurs d'indépendance.

Elles proposent aux candidats une dématérialisation quasiment complète du processus : formation et prises de rendez-vous se font par internet. Les prix sont environ deux fois moins élevés que ceux des auto-écoles physiques traditionnelles.

2. Le code de la route en candidat libre

Le code en candidat libre permet d'organiser seul les révisions et de déposer une demande à la sous-préfecture du département qui fixera une date pour le passage de l'examen.

Il faut savoir qu'il existe un délai d'attente assez long, mais cela permet une dépense réduite de 150 à 250 euros sur une moyenne de 1300 euros dans une auto-école lambda.

Pour passer le code en candidat libre, vous devez bien sûr vous entraîner. Codeclic.com est une des plateformes de référence pour réviser le code en ligne. Une méthode pratique qui évite au candidat de devoir se rendre régulièrement à son auto-école pour préparer son code et augmente souvent l'assiduité, en particulier auprès des adolescents.

Il sera par la suite possible de rejoindre une auto-école pour continuer la formation, ou de passer le permis en candidat libre après avoir réalisé une formation sur voiture à double pédales avec un accompagnateur doté d'un permis de plus de cinq ans, et âgé de plus de 28 ans.

Si passer l'examen du code en candidat libre reste possible, passer le permis est plus risqué car l'examen repose sur des procédures étudiées à l'auto-école.

3. Les aides pour passer son permis

Aides jeunes

Dès l'âge de 16 ans, il est possible de se faire payer le permis dans le cadre d'une formation professionnelle en lien avec la route.

Il peut s'agir d'un CAP de chauffeur routier, mais les cursus qui n'ont qu'un lien indirect avec la conduite sont également éligibles, comme le bac pro de mécanique. Le candidat passe alors les épreuves de code et de conduite avant 18 ans, mais il ne reçoit son diplôme qu'à ses 18 ans.

Les aides de l'Etat

Il existe des aides pour les allocataires du RSA et pour les chercheurs d'emploi, afin de les aider à s'insérer dans un nouvel emploi.

Si le Pôle emploi prend en charge des frais de transport, il aide aussi à obtenir le permis dans le but de faciliter l'accès à l'emploi mais avec une limite financière de 1200 euros. L'auto-école peut recevoir l'aide directement pour éviter un versement difficile de l'élève. Pour percevoir cette aide, il faut être inscrit depuis plus de six mois sauf si une entreprise peut réaliser une promesse d'embauche suite à la réussite du permis.

Pour les allocataires du RSA, il s'agit de l'ARE « aide de retour à l'emploi » : cette aide peut être perçue après en avoir effectué une demande, elle peut aider au financement du permis, mais aussi de l'achat d'un véhicule et des frais d'essence réalisés pour un entretien.

En réalisant une demande auprès du Pôle Emploi ou du RSA, vous pouvez prévoir de passer le code de la route dans les cinq mois.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur Service.public.fr

4. Les permis de conduire particuliers

Conduite accompagnée

Pour mettre toutes les chances de son côté, on peut opter pour la conduite accompagnée, qui permet de s'inscrire dès 16 ans et de passer le code rapidement, puis de pratiquer la conduite avec un accompagnateur expérimenté jusqu'à l'examen du permis à 18 ans.

Permis « boîte automatique »

Il existe un permis nécessitant moins d'heures de conduite en auto-école, il s'agit du permis « boîte automatique », qui permet à l'élève d'apprendre à conduire avec une boîte automatique, sans avoir à maîtriser le maniement des vitesses, soit une dizaine d'heures de conduite en moins. De plus, le permis obtenu, dit BVA, peut être converti en permis traditionnel un an après, en passant une épreuve complémentaire de trente minutes.

Si vous planifiez de passer le permis de conduire, nous vous recommandons de penser dès maintenant à l'assurance de votre futur véhicule. Afin de trouver une offre d'assurance adaptée à vos besoins, vous pouvez utiliser Hyperassur, notre comparateur d'assurances auto pour jeunes conducteurs en ligne.