Comment obtenir un permis de conduire international ?

Publié par le 9 juillet 2015

Si la façon de conduire est en théorie universelle, le permis de conduire, lui, change d'un pays à l'autre. Avec un permis français, il est possible de circuler à travers l'Europe. Pourtant lorsqu'on traverse les frontières, l'utilisation de son permis de conduire soulève de nombreuses questions. Explications. 

Comment obtenir un permis de conduire international ?

Comment obtient-on un permis international ?

Le permis de conduire international est un complément de votre permis de conduire. Il ne remplace pas votre papier rose si vous disposez d'un permis français, c'est pourquoi il est important de toujours l'avoir sur soi.

Pour obtenir un permis international, il faut fournir les pièces suivantes auprès de votre préfecture :

  • Une pièce d'identité,
  • 2 photos d'identité,
  • Une copie du permis de conduire français en cours de validité,
  • Un justificatif de domicile,
  • Un formulaire de demande de délivrance du permis de conduire internationale

Le permis international est valable seulement à l'étranger sur une durée de 3 ans et pour des séjours n'excédant pas 90 jours.

Est-ce que je peux faire accepter en France mon permis de conduire étranger (UE) ?

Il est possible de circuler librement en France avec un permis de conduire passé dans un pays de l'Union Européenne. Son échange est facultatif mais il peut être échangé en permis français.

Pour procéder à cet échange, il faut présenter les pièces justificatives suivantes :

  • Un justificatif de la présence en France depuis au moins 6 mois,
  • Un justificatif de domicile,
  • Le formulaire de demande d'échange de permis de conduire,
  • 2 photographies d'identité,
  • La photocopie du permis de conduire d'origine,
  • Une pièce d'identité

Est-il possible de circuler en France avec un permis étranger (autre que UE) ?

Pour les permis passés hors de l'Union Européenne, ils doivent être échangés en France dans un délai d'un an. Dans le cas où le conducteur est sur le territoire dans le cadre de ses études ou pour des missions professionnelles, l'échange ne s'impose pas.

Les conditions pour échanger son permis à la préfecture sont :

  • Le pays doit pratiquer la réciprocité en matière d'échange de permis,
  • Le permis doit être en cours de validité,
  • Le permis doit être délivré par le pays dans lequel l'intéressé a sa résidence normale,
  • Le permis doit être rédigé en français ou être accompagné d'une traduction officielle,
  • Le conducteur doit avoir l'âge minimal pour conduire en France les véhicules de la catégorie équivalente,
  • Le conducteur ne doit pas faire l'objet dans son pays d'origine d'une mesure de suspension, ou d'une restriction de son permis de conduire.

En cas de permis étranger non valable, le conducteur peut être poursuivi pour ne pas avoir effectué son échange. Il peut être puni d'une amende de 4ème classe (135 euros).

Quel permis obtient-on à l'issue d'un échange ?

Le délai de délivrance du permis de conduire peut varier entre quelques semaines et quelques mois. En effet, la procédure peut durer en cas de doutes sur l'authenticité du permis ou de refus de la préfecture. D'ailleurs, lors de votre échange cette dernière vous retire votre permis étranger.

Si le permis étranger a moins de 3 ans, le conducteur va recevoir un permis probatoire français, soit avec 6 points. Si son permis a plus de 3 ans, il recevra 12 points sur son permis.

Après avoir obtenu un permis en règle, il vous faudra trouver une assurance. Peut-être vous tournerez-vous vers le pay as you drive. Pour en savoir plus sur l'assurance au kilomètre : voir l'article