Conduire en France avec un permis étranger (UE / hors UE)

Publié par le 16 juillet 2015

Pour les étrangers qui souhaitent circuler en voiture en France, la question du permis de conduire se pose. En effet, les règles s'appliquent différemment dès lors que vous êtes un ressortissant européen ou non, que vous êtes de passage ou installés durablement. A travers deux cas de figure, voilà ce qu'il faut retenir. 

Conduire en France avec un permis étranger (UE / hors UE)
Pour conduire sur le territoire français, votre permis étranger doit remplir plusieurs conditions :
  • Etre en cours de validité
  • Le conducteur doit avoir l'âge minimum (18 ans)
  • Ne pas faire l'objet de mesures restrictives dans son pays d'origine

Je suis un touriste avec un permis U.E / Non U.E

  • Il est possible de circuler librement en France avec un permis de conduire passé dans un pays de l'Union Européenne. Il n'existe pas de limite de durée, ou d'échange.
  • Si vous possédez un permis de conduire d'un pays qui n'est pas membre de l'Union Européenne, vous pouvez circuler en France pendant un an maximum.

De plus, on souligne qu'en cas d'infraction au code de la route (suspension/annulation, retrait de points), votre permis n'est plus valable.

Pour en savoir plus sur les sanctions en cas d'infraction routière commise par un étranger : voir l'article

Je m'installe en France avec un permis U.E / Non U.E

  • Titulaire d'un permis de conduire délivré par un état membre de l'Union Européenne et résident en France, vous pouvez circuler librement et sans limitation de durée sur le territoire. Il est possible de procéder à un échange ou à un enregistrement de son domicile auprès de la préfecture. Ces démarches sont facultatives.
  • Titulaire d'un permis obtenu hors U.E, vous pouvez circuler librement en France à compter de la date d'acquisition de votre résidence pendant un an. A l'issue de cette période, il faut échanger son permis contre un permis français. En effet, votre permis étranger sera considéré comme invalide.

Dans le cas où le conducteur s'installe sur le territoire dans le cadre de ses études ou pour des missions professionnelles, l'échange ne s'impose pas.

Pour procéder à un échange de permis si votre pays a conclu des accords de réciprocité avec la France, il faut présenter les pièces justificatives suivantes :

  • Un justificatif de la présence en France depuis au moins 6 mois
  • Un justificatif de domicile
  • Le formulaire de demande d'échange de permis de conduire
  • 2 photographies d'identité
  • La photocopie du permis de conduire d'origine (obtenu avant l'établissement du titre de séjour et accompagnée d'une traduction officielle)
  • Une pièce d'identité

Si le pays n'a pas conclu d'accord avec la France, il n'est pas possible d'échanger son permis contre un permis français. Des lors, à l'issue du délai d'un an, il faudra repasser les épreuves théoriques et pratiques du permis de conduire français pour être autorisé à conduire.

Si je dispose d'un permis français, puis-je conduire partout ? pour en savoir plus : voir l'article