Coyote : des radars à l’assurance auto

Publié par le 12 janvier 2015

Arrivée surprise d'un petit nouveau sur le marché de l'assurance. Plus connu pour ses avertisseurs de radars, Coyote a mis sur pied avec Allianz, une assurance pensée pour les automobilistes qui conduisent beaucoup. Des formules haut de gamme qui pourraient évoluer si le succès est au rendez-vous. 

Coyote : des radars à l’assurance auto
On connaissait Coyote pour ses avertisseurs de radars, récemment rebaptisés assistants d'aides à la conduite pour plus de politiquement correct et surtout pour s'adapter à une législation plus contraignante pour ce marché. Nous découvrons Coyote Assure, une assurance automobile par le biais de Calypso, une filiale d'Allianz. Une assurance haut de gamme qui comprend uniquement des formules tous risques.

Destinées aux conducteurs réguliers, ces offres s'intitulent « Premium » et la seconde, plus complète, se nomme « Infinite ». Elles comportent une garantie tous risques (vol/incendie, bris de glace, dommages tous accidents) qui couvre les dommages sans franchise (sauf catastrophes naturelles et conducteur novice non dénommé), garantit la protection du conducteur jusqu'à 1 M€ (500 000 € pour la Premium), et contient également une assistance 24H/24, même en cas de crevaison, perte de clés et panne. Autre spécificité, le contenu de votre véhicule est garanti à hauteur de 4 000 euros.
Des offres sur mesures, au positionnement haut de gamme, et qui avantagent les utilisateurs des produits Coyote. En effet, la marque leur offre la garantie à vie du boitier Coyote et l'accès à un stage de conduite (perfectionnement ou récupération de points). 

Un Coyote ambitieux
Coyote Assure vise un chiffre d'affaires d'environ 3 millions, et ne s'interdit pas en cas de succès de faire évoluer ses offres dans les mois à venir (contrats au tiers, de base ou améliorés). Cette assurance automobile souligne la stratégie d'élargissement d'activité souhaitée par l'entreprise.
Pour justifier son arrivée sur ce marché, Coyote ne manque pas de rappeler ses valeurs et notamment son modèle participatif avec la création d'une véritable communauté d'automobilistes. En effet, ces derniers peuvent s'avertir les uns les autres de la présence d'un radar, de la survenance d'un accident dès lors qu'il est repéré. L'assurance permettrait donc d'aller plus loin dans la protection des usagers de la route.