Départ en vacances - Les 5 points à vérifier avant de partir

Publié par le 1 juin 2015

Ce sera bientôt l'heure des grands départs en vacances et vous serez nombreux sur les routes du soleil. Bien choisir son parcours, préparer son véhicule, autant de recommandations qui vont vous aider à bien commencer votre séjour. Voici les 5 points à retenir avant de prendre la route. 

Départ en vacances - Les 5 points à vérifier avant de partir
Votre voiture doit être en parfait état de marche pour effectuer de longs trajets, transporter passagers et bagages, mais surtout éviter toute panne une fois sur la route. Il est donc recommandé de se rendre au moins, un mois avant chez son garagiste pour une révision complète. 

1. Une voiture bien entretenue 

Avant votre départ, il est indispensable de :
- S'assurer du bon état de vos pneus (pression, usure) et de vos freins (disques, plaquettes, liquides)
- Vérifier les niveaux d'huile, du liquide de refroidissement, du liquide lave-glace
- Inspecter les filtres à air et à carburant
- Contrôler le fonctionnement et l'état des essuie-glaces, de ses feux et clignotants
- S'assurer de la présence d'un éthylotest, d'un gilet de sécurité et d'un triangle de signalisation
Pour ceux qui partent avec une caravane ou une remorque, il est important de s'occuper des différentes fixations sur votre véhicule (plaques d'immatriculation avant et arrière, pare-chocs, rétroviseurs).


2. Des bagages bien arrimés

Tout le monde est prêt, il reste encore à répartir valises, poussettes et vélos dans votre voiture. Il est recommandé de charger vos effets du plus lourd au moins lourd de façon à abaisser le centre de gravité du véhicule pour empêcher son déséquilibre.
Si l'espace de votre coffre n'est pas suffisant, des barres de toit vous permettront de répartir le reste de vos bagages, soit directement sur les barres soit dans un coffre additionnel adapté. Là encore la charge devra être équitablement répartie. Et pensez à contrôler les attaches régulièrement pendant le trajet pour qu'aucun objet ne tombe sur la route.
Si vous transportez des vélos, vous devez impérativement utiliser un dispositif homologué prévu à cet effet.


3. Un itinéraire bien préparé

Voyagez l'esprit léger en préparant votre itinéraire à l'avance. Vous trouverez un bon nombre d'informations sur le trafic grâce à des services en ligne (Bison Futé, Autoroutes.fr). N'hésitez pas à alterner pendant votre trajet entre autoroute et route afin de réduire la facture de péages et de carburan 
Une fois sur la route, tenez-vous informer des bouchons ou des ralentissements ainsi que des conditions météorologiques.
Prenez la peine de faire une pause (toutes les 2 heures) et éviter de partir l'après-midi, entre 13 et 16 heures, la nuit, entre 2 et 5 heures. Des heures propices à la somnolence au volant.
En cas de panne ou d'accidents, utilisez les bornes SOS. Elles sont géo-localisables et des dépanneurs agrées viendront à votre rencontre. N'oubliez pas de passer derrière la barrière de sécurité et de vous munir de votre gilet fluorescent


4. Un voyage sécurisé

A bord de la voiture, la sécurité est l'affaire de tout le monde. La ceinture de sécurité est d'ailleurs obligatoire pour tous les passagers. De plus, ne laissez aucun objet non arrimé dans l'habitacle. En cas de freinage brusque, une simple bouteille d'eau peut devenir un projectile.
Même si la plupart des véhicules modernes sont équipés de la sécurité enfants (verrouillage des portes arrière), vous pouvez utiliser un système de retenue homologué et adapté à la morphologie des plus jeunes (ceinture pour moins de 10 ans).
Si les animaux de compagnie font partie du voyage, ils doivent être attachés ou enfermés, ils ne doivent en aucun cas voyager en liberté dans l'habitacle.
On rappelle qu'il est important de respecter des règles évidentes de sécurité (vitesse, distance de sécurité). Sur autoroute, la vitesse est limitée à 130 km/h (110 km/h en cas de précipitations ou pour les jeunes conducteurs).


5. Des documents et une assurance à jour

Avant de prendre le départ, il est important de bien répertorier les papiers obligatoires du véhicule (permis, carte grise, attestation d'assurance). En cas de non présentation de ces documents, le conducteur risque une amende de 38 €. L'absence de permis est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende, avec confiscation du véhicule.
En cas de contrôle routier, il faut être en mesure de prouver que le véhicule est assuré. Votre pare-brise doit arborer de manière visible le certificat d'assurance (nommé également papillon vert), mentionnant l'assureur, le numéro d'assuré, l'immatriculation du véhicule, les dates de début et fin du contrat d'assurance auto.
Il est important enfin de s'informer des conditions d'assistance et de rapatriement dans le contrat que vous avez souscrit auprès de votre assureur. Vérifiez aussi en cas de voyage à l'étranger que le pays de destination fait bien partie des zones couvertes.