Hyperassur voit plus grand

Hyperassur voit plus grand

Publié par le 1 octobre 2010

Désormais adossé au groupe Alico, le comparateur d'assurances passe à la vitesse supérieure en lançant une campagne de publicité de grande ampleur.

Pour Tanguy Thévenet, cofondateur d'Hyperassur, c'est une évidence : « Une nouvelle forme de distribution est née avec l'apparition des comparateurs d'assurances. Demain, nous n'achèterons plus nos contrats de la même manière. » Le numéro deux, loin derrière Assurland (5 M€ de chiffre d'affaire prévus fin 2010, contre 21 M€ en 2009 pour le leader), a bien l'intention de contribuer de manière plus active à cette mutation et de réduire l'écart avec son concurrent.

Beaucoup de bruit pour grandir vite

Le 26 septembre, Hyperassur a donné le coup d'envoi d'une campagne de publicité de plusieurs millions d'euros, « comparable à celle d'Amaguiz au moment de son lancement en 2008 ». Alors que ses concurrents abordent la publicité télévisée timidement - parrainage et partenariat avec Automotocompare.fr pour Assurland, plan média limité (M6, BFM TV et Direct 8) pour Le Lynx - Hyperassur s'offre les antennes de TF1 et de France Télévisions. L'objectif de cette campagne au ton décalé, qui met en scène une course entre assureurs, est ambitieux : tripler les indicateurs d'ici à fin 2011 pour atteindre les 2 millions de visites et les 100 000 devis par mois et « faire d'Hyperassur une marque de référence », précise Tanguy Thévenet.

Ce « changement de braquet », le fondateur d'Hyperassur le doit à l'entrée d'Alico au sein de son capital en juin 2010. Actionnaire majoritaire, l'assureur apporte une bouffée d'air au numéro deux, mais relance la polémique sur l'indépendance des comparateurs. « Alico ne dispose pas de licence en IARD et nous restituons les offres comme nous l'avons toujours fait, sans aucune discrimination, nous nous y engageons contractuellement vis-à-vis de nos partenaires », précise Tanguy Thévenet. Jusqu'à présent, Hyperassur n'a enregistré aucun désistement. Au contraire, de nouveaux acteurs frappent à sa porte : deux marques majeures de la santé s'apprêtent à faire leur apparition sur le comparateur.