F1 : programme, transferts, voitures, on vous dit tout sur la saison 2015

Publié par le 15 décembre 2014

Officiellement les pilotes et les écuries sont en vacances. Pourtant, en coulisses les nouvelles voitures, les nouveaux règlements, les nouveaux contrats sont en train de se préciser en prévision de la saison 2015. Qui pour succéder à Hamilton ? Vettel va-t-il relancer Ferrari ? Quel volant pour Alonso ? Quel avenir pour les pilotes McLaren ? Grosjean va-t-il revenir au top avec son moteur Mercedes ? Hyperassur vous dit tout sur la F1 en 2015. 

F1 : programme, transferts, voitures, on vous dit tout sur la saison 2015
Le calendrier à peine dévoilé, la Formule 1 reprend des couleurs. Pour la première fois, la saison 2015 va s'étaler sur 21 courses, soit une de plus que le record 2012 (20 Grands Prix). 
En effet, même si cette 21ème date doit être confirmée, le GP de Corée devrait effectuer son retour. Tout comme celui du Mexique, absent depuis 1992, ce qui entraine un bouleversement dans l'ordre des dates. Des inversions donc entre la Chine et le Bahreïn en avril et entre les Etats-Unis et le Mexique en fin de saison. De plus, le conseil mondial a abandonné le système des doubles points lors du dernier GP de la saison. 

Suite au grave accident de Jules Bianchi au Japon, la « safety car virtuelle » sera mise en place dès 2015. Son but sera de faire ralentir automatiquement et instantanément tous les pilotes, sur ordre de la direction de course, si une portion du circuit devient dangereuse à la suite d'une sortie de piste.
De plus, la commission est revenue sur sa décision d'introduire un départ arrêté après une neutralisation. Cette règle, destinée à pimenter le spectacle lors des Grands Prix, était impopulaire auprès des pilotes de Formule 1, qui craignaient pour leur sécurité.

Pilotes et écuries : le jeu des chaises musicales
Le système de pénalités pour les remplacements de moteurs, ou de composants du moteur V6 turbo hybride, au-delà des quotas prévus, a également été revu et corrigé en profondeur. Il sera modulé en fonction de plusieurs critères, avec des pénalités plus ou moins fortes selon les cas de figure.

Une bonne nouvelle notamment pour des pilotes en quête de rachat. En rejoignant Ferrari, Sebastian Vettel joue une belle carte. Il remplace Fernando Alonso dont la place chez McLaren-Honda n'est plus qu'un secret de polichinelle. Son équipier devrait être Kevin Magnussen, même si l'Espagnol aurait préféré compter sur l'expérience de Jenson Button que l'on dit en partance pour l'Endurance (Porsche ?). Chez Red-Bull Renault, c'est le jeune russe Daniil Kvyat qui accompagnera Daniel Ricciardo, l'une des très bonnes surprises de la saison 2014. Puisque Jean-Éric Vergne quitte l'écurie Toro Rosso, il ne reste qu'un seul français, Romain Grosjean chez Lotus, sur la grille de départ en 2015. Ce dernier entend bien regagner les avant-postes grâce à son nouveau moteur Mercedes. Sans cela ce pourrait être la fin de sa collaboration avec Lotus. 
 
Pour Caterham et Marussia, la saison 2014 sera vraisemblablement la dernière. Tout n'est pas encore perdu mais il va leur falloir trouver un repreneur très vite pour être capables d'aligner 2 voitures au départ de la première course le 15 mars à Melbourne (Australie). 

Enfin dernier changement de règlementation, anecdotique mais qui pourrait avoir des répercussions sur les transferts, il faudra désormais être titulaire d'un permis de conduire (donc avoir au moins 18 ans) pour prendre part au championnat du monde de F1.