Assurance auto : Internet est un outil de conquête et de fidélisation

Assurance auto : Internet est un outil de conquête et de fidélisation

Publié par le 27 mars 2010

Les réseaux physiques des agences et ceux des sites Web sont à la fois concurrents et complémentaires, estiment plusieurs grands patrons du secteur réunis au salon professionnel Décid'assur.


La vente d'assurance auto sur internet décolle, mais ne menace pas pour l'instant les réseaux d'assurance traditionnels des compagnies avec agents généraux ou les assureurs mutualistes.

"Internet est plutôt une grande opportunité" de multiplier les contacts avec les assurés et de faire connaître les produits, a estimé Jacques de Peretti, directeur général d'Axa France (marchés des particuliers et des professionnels), lors d'une table ronde organisée dans le cadre du Salon Décid'assur le 25 mars au Palais des Congrès à Paris.

Un point de vue partagé par Gérard Andreck, président de la Macif. "Le site internet est comme une gare de triage. Il ne détruit pas les autres canaux de distribution. C'est un outil de service qui permet par exemple d'améliorer la qualité et la rapidité du règlement des sinistres, comme on l'a vu récemment après la tempête Xynthia. C'est aussi un outil d'image et donc de fidélisation", a -t-il déclaré.

Pas de cannibalisation


Avec 8 millions de visites sur le site Macif.fr en hausse de 4%, et en parallèle une augmentation de 10% du trafic dans les agences et des appels sur les plates-formes téléphoniques, le président de la Macif considère qu'il n'y pas de cannibalisation de la clientèle par internet.

Au contraire, "internet est notre nouvel apporteur d'affaires", a pour sa part affirmé Gérard Lebègue, agent général d'assurance et vice-président de l'Agéa, la fédération nationale des agents généraux, lors de la table ronde du salon Décid'assur.