Jeunes conducteurs : les astuces pour payer moins cher son assurance auto

Publié par le 13 juillet 2015

Nombreux sont les jeunes en ce début d'été qui cumulent deux succès, l'un au bac et l'autre à l'examen du permis. Pour profiter pleinement des vacances, certains vont se mettre en quête de leur première voiture, et donc de leur première assurance. Nos conseils pour éviter d'y laisser des plumes.

Jeunes conducteurs : les astuces pour payer moins cher son assurance auto

Obtenir le fameux papier rose est une chose, prendre le volant de sa toute première voiture en est une autre, d'autant qu'il faut lui trouver une assurance. Mais comment faire des économies sur une assurance réputée hors de prix pour les jeunes conducteurs ?

Faites valoir votre conduite accompagnée

Si comme un tiers des jeunes conducteurs, vous avez suivi la conduite accompagnée, vous pouvez vous en servir pour négocier une prime d'assurance à la baisse.

En effet, les assureurs appliquent généralement une surprime de 100 % aux novices, c'est à dire un tarif de base doublé, estimant qu'ils sont une catégorie à risques. Ce n'est pas complètement faux car ils représentent moins de 10 % du trafic et pourtant ils sont en cause dans un quart des accidents mortels.

Mais on constate un nombre d'accident divisé par 4 pour ceux issus de la filière conduite accompagnée, un argument massue qui permet la plupart du temps de réduire la surprime à 50 %.

Cette dernière baissera ensuite de moitié chaque année pendant 3 ans si aucun accident responsable n'est déclaré. Enfin autre avantage de la conduite accompagnée, vous obtenez vos 12 points au bout de 2 ans et non au bout de 3 ans comme pour un permis probatoire classique.

Pour en savoir plus sur les avantages de la conduite accompagnée : voir l'article

Choisissez une petite voiture d'occasion

Quoi de plus normal quand on a 18 ans de vouloir une voiture valorisante, un petit coupé sportif par exemple ? Pourtant, même si vos finances vous permettent de démarrer votre vie de conducteur au volant d'un bolide, le prix des assurances calmera certainement très vite vos ardeurs.

Pour limiter les risques, les assureurs pratiquent généralement des tarifs dissuasifs pour les voitures puissanteset affichent des primes plus abordables pour les petites citadines animées par des moteurs modestes.

Quand on sait que le coût à l'année d'une assurance jeune conducteur, pour une citadine française d'entrée de gamme, oscille généralement entre 500 et 1000 € suivant les garanties, on s'orientera donc vers des petites voitures.

Si acheter une citadine peu puissante permet de réduire la note, l'acheter d'occasion permet de diminuer encore plus le prix de votre assurance.

En effet, pour une occasion à petit prix une assurance au tiers simple suffit. Inutile de choisir une formule au tiers coûteuse, dont la prime annuelle équivaudrait à un quart, voire à la moitié de la valeur du véhicule.

Découvrez d'autres astuces dédiées à l'assurance auto jeune conducteur sur Le Jeune Conducteur

« Utilisez » vos parents

Histoire de gagner encore quelques euros sur votre assurance jeune conducteur, il peut être intéressant de faire appel à l'assureur de vos parents. Généralement il s'agit de l'assureur « historique » de la famille avec lequel une vraie relation de confiance a pu s'installer. De façon à perpétuer cette bonne entente, il consentira certainement à appliquer une petite remise ou à rajouter des garanties optionnelles.

Enfin, si vos finances ne vous permettent pas d'acquérir une voiture, la solution peut consister à devenir conducteur secondaire de la voiture familiale. Vous bénéficierez ainsi des garanties souscrites par vos parents sans payer une prime supplémentaire.

Pour en savoir plus sur l'assurance d'un conducteur secondaire : voir l'article