Le tuning et l'assurance auto

Publié par le 31 mai 2012

Le nombre de passionnés du tuning ne cesse d'augmenter en France. Bien qu'il s'agit d'un loisir comme un autre, il est réglementé par la loi tant au niveau de l'assurance qu'au niveau du code de la route. Le tuning occupe parfois une place considérable dans la vie (et le budget) des passionnés. C'est un sport qui suscite l'engouement de beaucoup de gens, en particuliers les jeunes conducteurs. Loisir atypique, la loi exige le respect de certaines règles dans la pratique du tuning.

D'après la loi du code des assurances, toute transformation modifiant les informations fournies à la compagnie d'assurance au cours de la souscription au contrat devra être signalée à l'assureur, quel que soit le degré de cette modification. Plus particulièrement, la compagnie d'assurance doit être informée des transformations qui visent à rendre plus puissant  le véhicule, tels que  l'ajout de cylindres au moteur, des changements de pneus et de jantes, les disques sur les roues, etc.

D'après la loi, l'assureur est autorisé à diminuer la valeur du dédommagement  ou même refuser toute indemnisation de la voiture en cas d'accident ou de vol. Il  a même le droit de résilier le contrat dans le cas où l'assuré a omis ou a fait exprès de ne pas informer son assureur.

Cette loi ne s'applique pas uniquement pour les voitures de « tuning » mais concerne toute action ayant pour conséquence une modification des clauses du contrat d'assurance auto.

L'assurance auto et les garanties des voitures de « tunning »


Bien que la loi exige que les modifications faites pour transformer un véhicule doivent être déclarées à l'assureur, il n'y a pas une formule d'assurance auto spécifique pour les voitures « tuning ».

Les assureurs refusent de couvrir ces voitures qui sont considérées comme étant des voitures qui présentent des risques assez élevés. Les assureurs  ne proposent que des garanties en complément des  formules classiques qui existent, tels que des garanties sur les équipements. Pour ces garanties, il s'agit de la couverture des différentes pièces qui ont été ajoutées au véhicule.

Tous les types de pièces ne sont pas couverts par les assurances automobile. Seules les pièces et accessoires reconnus par les services des mines sont pris en considération.