Les règles de conduite dans l'Union Européenne et dans le Monde

Publié par le 15 juillet 2015

Cette année, près des deux tiers des Français qui partiront en vacances le feront par la route. Certains resteront dans l'Hexagone mais d'autres, plus aventuriers, n'hésiteront pas à traverser les frontières. Avant de jouer les globe-trotters, un petit rappel des règles de conduite à l'étranger s'impose. 

Les règles de conduite dans l'Union Européenne et dans le Monde

Conséquence d'une politique commune en matière de sécurité routière, les règles de conduite ne sont pas très différentes entre les 28 membres de l'Union Européenne.

Globalement, la vitesse est limitée à 50 km/h en ville, l'usage du téléphone en conduisant est interdit (certains pays tolèrent encore le kit mains-libres) et vous devez être en possession d'un triangle d'urgence et de gilets réfléchissants dans la majorité des pays de l'UE.

A noter également qu'en dehors du Royaume-Uni, de Malte et de Chypre, tous les pays pratiquent la conduite à droite avec priorité à droite.

La France est plutôt tolérante

Les conducteurs français ont pris l'habitude de se plaindre des règles imposées sur le territoire, mais en comparant avec les autres pays membres on se rend compte finalement que la France n'est pas le pays le plus strict.

En effet, il n'y a qu'en Bulgarie, Pologne et Allemagne où il est permis de rouler au-dessus de 130 km/h sur autoroute : 140 km/h pour les deux premiers et à vitesse illimitée sur certaines portions pour le dernier.

On relève aussi que la France n'est pas le pays le plus intolérant envers l'alcoolémie, dont le seuil est rappelons-le fixé à 0,5 g/l, comme en Allemagne ou en Belgique d'ailleurs. Seuls le Royaume-Uni et le Lichtenstein sont plus souples (0,8 g/l) et de nombreux voisins pratiquent la « tolérance zéro » comme la Bulgarie, l'Albanie, la Croatie, la Hongrie, la Roumanie ou la République Tchèque.

Dernière précision concernant les pays de l'UE, certains vous imposeront d'allumer vos feux de croisement en pleine journée : Danemark, Bosnie, Chypre, Lettonie, Malte, Estonie, Pologne.

Vérifier la validité de son permis et de son assurance

Sachez que même s'il est essentiel de faire le point avant de partir sur la validité de votre permis et de votre assurance dans le pays de destination, le permis français vous permettra de circuler sans formalité particulière dans tous les pays de l'UE et dans un grand nombre de pays hors UE (liste disponible sur le site du Ministère des Affaires Etrangères).

Votre assurance, matérialisée par la carte verte, vous couvre en théorie dans 44 pays signataires d'une convention internationale dont la liste est inscrite précisément sur la carte verte.

Pour en savoir plus sur l'assistance, même à l'étranger : voir l'article

Des règles de conduite insolites

Première chose à savoir, la conduite à gauche n'est pas qu'une spécialité anglaise. En effet, plus de 70 pays à travers le monde, pour la plupart d'anciens territoires de l'Empire britannique, roulent dans « le mauvais sens ». C'est le cas notamment de l'Afrique du sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Inde, Malaisie, Thaïlande, Sri Lanka, Île Maurice, Kenya ou encore Japon.

Finalement, ceci n'a rien de très étonnant au regard d'autres règles moins conventionnelles comme :

  • l'autorisation de conduire nu en Allemagne
  • l'obligation d'attacher les chiens en voiture en Italie
  • laisser la priorité aux chameaux en Arabie Saoudite
  • l'interdiction de conduire en peignoir pour les femmes dans certains états américains ou encore de tirer sur un animal depuis son véhicule
  • l'interdiction de boire ou manger au volant à Chypre
  • l'obligation de regarder sous sa voiture avant de démarrer au Danemark
  • l'obligation de désinfecter son véhicule avant de passer la frontière en Bulgarie