Les souscriptions d'assurance en ligne ont doublé entre 2015 et 2017, l'assurance auto en tête

Publié par le 21 mars 2017

En 2 ans, le nombre de souscriptions d'assurance en ligne a doublé, un phénomène que les auteurs de l'étude e-Assurance (CCM Benchmark) attribuent en particulier à la mise en œuvre de la loi Hamon, laquelle encourage le changement de prestataire pour obtenir de meilleures conditions. De même, les assureurs proposent de plus en plus d'offres en ligne, avec une plateforme web dédiée. 

Les souscriptions d'assurance en ligne ont doublé entre 2015 et 2017, l'assurance auto en tête

Selon l'étude de CCM Benchmark, 92 % des souscripteurs en ligne sont contents du parcours proposé par les assureurs en ligne. En tête de file, c'est l'assurance auto-moto qui est la plus plébiscitée (52 % de souscripteurs), suivie par l'assurance habitation et enfin l'assurance santé.
Par ailleurs, ce sont les assurances qui sont les plus souscrites de manière générale. Certaines assurances en ligne, en revanche, ont de la peine à trouver des souscripteurs, telles que les assurances de prêt /et crédit, les assurances décès ou encore l'assurance pour loyers impayés.


Cliquez ici pour comparer les assurances auto

L'étude fait ressortir que seulement 20 % des internautes ont déjà tenté l'expérience de souscrire une assurance en ligne. Selon CCM Benchmark Institut, il reste en effet une forte animosité à l'égard de cette possibilité, avec 46 % de personnes qui y sont réfractaires. Deux raisons sont données : d'une part la possibilité de négocier les tarifs et conditions du contrat, et d'autre part l'accompagnement d'un conseiller qui les aide à personnaliser les clauses de leur contrat. Car pour 15 % des internautes, il est difficile de finaliser leur contrat en utilisant le site en ligne.
Dans leurs conclusions, CCM Benchmark recommande aux assureurs de mettre en place un parcours de souscription qui répond justement aux besoins des assurés de pouvoir utiliser autant des ressources en ligne que hors ligne, avec la possibilité de contacter un conseiller et d'avoir un support concret.