Le marché de l'automobile en crise

Publié par le 2 avril 2012

Le premier trimestre 2012 est marqué par un net recul d'immatriculations neuves, avec une accélération en mars. -22 %, c'est la chute moyenne de voitures neuves vendues en France, tous constructeurs confondus, avec pour Renault et PSA une baisse moyenne de 30 %. Une situation critique, explicable par divers facteurs, notamment par la hausse des prix du pétrole et la suppression des primes à la casse et autres cadeaux fiscaux accordés par le gouvernement.

Le marché de l'automobile en crise

Une dégringolade prévisible

Ce recul des marques françaises était prévisible. La fin de la prime à la casse avait boosté au premier trimestre les ventes de voitures, celle-ci étant supprimée dès décembre 2010, mais toujours active sur les véhicules livrés avant mars 2011. Un effet de base qui ne suffit pas cependant à expliquer cette baisse brutale. En effet, certaines marques affichent une progression des ventes confortables comme Mercedes avec + 24,2 % de voitures neuves.