PSA risque de supprimer 10.000 postes

Publié par le 22 août 2012

Au lieu des 5.000 départs volontaires annoncés récemment, PSA pourrait supprimer jusqu'à 10.000 postes. Une nouvelle qui fait frémir les syndicats, d'autant que parmi ces départs tous ne seraient pas volontaires
La crise frappe de plein fouet les constructeurs automobiles Français, et plus particulièrement la marque PSA Peugeot Citroën. Avec un recul des ventes de -9 % en France pour le groupe français, la situation est encore plus critique que prévue, appelant à des mesures encore plus draconiennes. La suppression de 10 % de leurs effectifs est donc au programme, d'après le représentant CFDT Xavier Lellasseux.

L'usine d'Aulnay-sous-Bois plus que jamais sur la sellette
La fermeture de l'usine d'Aulnay-sous-Bois paraît de plus en plus inéluctable aux yeux des salariés. D'autant que les 12 et 25 juillet, les syndicats sont convoqués pour discuter des mesures de redressement à adopter. Même si les autres sites seront probablement épargnés, certains n'échapperont pas à une coupe dans leurs effectifs, en France mais aussi en Europe. En attendant, tous les salariés ont déjà les yeux rivés sur les résultats des ventes du premier semestre qui devraient être publiés vendredi.