Palmarès 2009 des vols de voitures : les disparités persistent

Publié par le 26 février 2010 Palmarès 2009 des vols de voitures : les disparités persistent

Le nombre de voitures volées a baissé en 2009, mais de grandes disparités demeures selon les régions. Sans surprise, les bouches du Rhône conservent la palme des infractions enregistrées.


Selon le rapport 2009 de l'Observatoire National de la Délinquance (OND), plus de 120.000 vols d'automobiles (127.742 exactement) ont été enregistrés en 2009. Les Bouches du Rhône arrivent en tête avec 4,8 automobiles volées pour 1.000 habitants. Un chiffre largement au-dessus de la moyenne nationale qui est de 2 pour 1.000. La proximité de l'Afrique du Nord, plaque tournante du trafic de véhicules, explique en grande partie la fréquence des vols à Marseille et sa région.
L'Île de France arrive seconde au palmarès, avec en premier lieu le Val d'Oise (4,4 pour 1.000 habitants), la Seine-Saint-Denis (3,5), et la Seine-et-Marne (3,2).
Si vous habitez dans le cantal ou la Creuse soyez sereins : avec un taux respectif de 0,4 et 0,5 vol pour 1.000 habitants, le risque de se faire dérober sa voiture dans ces deux départements ruraux est extrêmement faible.
Concernant les hausses d'infractions, la Haute-Corse arrive en pôle position avec une augmentation de 32,5% des vols de voiture. A noter que les vols avec violence (car-jacking) enregistrent également une hausse qui s'explique, semble-t-il, par le renforcement des systèmes de sécurité.

Rappelons que le taux de vols de véhicules est un critère utilisé par les assureurs dans le calcul des primes d'assurance auto.