Faites-vous rémunérer pour faire de la publicité sur votre voiture

Publié par le 14 septembre 2016

Lorsqu'on souhaite réduire son budget auto en gagnant un peu d'argent au lieu d'en dépenser, il existe de nombreuses solutions : la location de voiture entre particuliers, le covoiturage et les services de VTC sont ceux qui viennent le plus spontanément à l'esprit. Mais si vous ne souhaitez pas partager votre véhicule avec des inconnus, ni leur faire la conversation durant les trajets, il vous est également possible d'utiliser la carrosserie de votre voiture comme espace publicitaire. Une rémunération facile qui ne vous demandera aucun effort.

Faites-vous rémunérer pour faire de la publicité sur votre voiture

La publicité rémunérée, comment ça marche ?

Généralement, il s'agit d'arborer une ou plusieurs bandes adhésives sur l'extérieur de la voiture, de façon bien visible et pour une période de temps donnée.

Selon l'annonceur et les conditions de l'opération, cela peut rapporter entre 40 et 500 euros par mois. Des revenus à reporter en fin d'année sur votre déclaration d'impôts car imposables.

Quelles sont les conditions à remplir et les modalités ?

Qui est éligible ?

Les annonceurs (les marques) ont leurs préférences quand il s'agit de sélectionner les voitures sur lesquelles elles apposent leurs affiches. Elles privilégient le plus souvent les voitures récentes et en bon état, qui roulent principalement en ville et effectuent beaucoup de déplacements. Elles ont ainsi la garantie de renvoyer une image prestigieuse à un public le plus large possible. Les Mini, les Smart, et particulièrement les Smart Fortwo, font partie des voitures de prédilection de beaucoup d'entre elles.

Chaque campagne de pub est différente de la précédente et certaines peuvent être subordonnées à une situation géographique précise ou à certaines conditions de stationnement. Plus un véhicule a des spécificités rares, plus il sera courtisé. Il existe des régies publicitaires qui ne sélectionnent que les voitures qui roulent plus de 600 kilomètres par mois.

Quel format pour les publicités ?

Selon les régies publicitaires et les marques, les offres peuvent varier, mais les tarifs s'inscrivent en principe dans les fourchettes suivantes :

  • 40 à 70 euros par mois pour un vinyle apposé sur la lunette arrière
  • 70 à 110 euros par mois pour un adhésif sur chacune des deux portières avant
  • 100 à 250 euros pour les quatre portes
  • 250 à 500 euros pour une couverture complète de la voiture

Comment établir le contact ?

C'est donc l'annonceur qui est en mesure de contacter les automobilistes intéressés par ce type d'opération, en leur proposant une publicité, une durée et un tarif. Libre au conducteur d'accepter ou de refuser l'offre qui lui est faite, mais s'il refuse plusieurs offres, il risque de ne pas être recontacté par la suite.

Attention à bien lire un contrat avant de le signer, surtout s'il vous engage pour plusieurs campagnes. Il est toujours possible de spécifier des types de campagne auxquelles on ne souhaite pas participer.

Les différentes entreprises spécialisées

Un nombre croissant de sites permettent de mettre en relation sponsors et conducteurs, mais tous ne fonctionnent pas de la même façon. Voici la liste des principales plates-formes.

CarLogo

Leader du marché, carlogo.fr offre des opportunités de gagner entre 70 et 300 euros par mois, avec des campagnes qui impliquent des grandes marques (Samsung, Macif ou encore SNCF) et durent entre un et trois mois.

Pub'n'Drive

Le site Pub-n-drive.fr permet de trouver des annonceurs qui installent des affiches sur votre vitre arrière, pour un maximum de 50 euros par mois. Il s'agit du type de publicité le moins envahissant, mais également le moins rémunérateur. Les sociétés qui utilisent ce site cherchent aussi bien des véhicules citadins que des voitures qui circulent à la campagne.

oTo comcom

Sur otocomcom.com, les campagnes publicitaires sont à 100 euros par mois et les conducteurs sont invités à remplir un questionnaire pointu qui permet de cibler précisément lesquels correspondent aux demandes des sponsors.

L'impact sur l'assurance auto

L'assurance auto que vous possédez à la base n'est pas nécessairement affectée par ce type d'opération, mais il convient d'informer votre assureur au moment de souscrire le contrat. Il peut vous conseiller sur les contrats que vous vous apprêtez à signer et vous signifier les cas dans lesquelles la sécurité risque d'être impactée par la publicité. Dans ces cas-là, votre police d'assurance pourrait se voir modifiée.

Par ailleurs, des statistiques semblent indiquer que les voitures habillées de bandeaux publicitaires seraient moins souvent volées que les autres, ce qui pourrait impacter positivement votre contrat d'assurance !