Quand et comment modifier son contrat d'assurance auto ?

Publié par le 17 juin 2015

L'achat d'un nouveau véhicule est souvent l'occasion de modifier son assurance auto. Parce que votre situation n'est plus adaptée, il est important de suivre certaines démarches auprès de votre assureur. Depuis le 1er janvier 2015, la loi Hamon vous permet de revoir plus facilement votre couverture, et donc de faire jouer la concurrence.

Quand et comment modifier son contrat d'assurance auto ?

Faire évoluer son contrat régulièrement

En souscrivant un contrat d'assurance auto, votre assureur s'engage à vous couvrir pour des risques précis. Tout changement de situation peut entraîner une modification du prix de votre assurance, et s'il n'est pas déclaré peut entraîner l'absence de couverture en cas d'accidents. En effet, il est important de signaler toute modification de votre situation à votre assureur (changement d'usage du véhicule, changement de lieu de stationnement, nouveau conducteur). La demande se fait par lettre recommandée avec accusé de réception. Après 10 jours sans réponse, la modification peut être considérée comme acceptée.

Cependant, le changement du contrat peut aussi être une décision de votre assureur. Ce dernier n'a pas le droit de l'imposer, mais sans retour de votre part il est en droit de résilier le contrat. On souligne également que si la loi crée une nouvelle garantie obligatoire, votre assureur l'ajoutera d'office dans votre contrat même si vous estimez ne pas en avoir besoin.

Faire appel aux comparateurs

Votre voiture est vieille et vous n'avez plus besoin d'autant de garanties. Pour bénéficier d'offres avantageuses, il est intéressant d'utiliser les comparateurs d'assurances pour effectuer une simulation en ligne.

En effet, selon votre profil et vos besoins, le comparateur fait appel à ses assureurs partenaires afin de vous proposer les meilleurs tarifs. Vous pourrez donc opposer les garanties, les prix, les franchises et les options des différentes formules.

A ce moment-là, il vous est possible de demander un devis et éventuellement de changer d'assurance. Si cela concerne une nouvelle voiture, pas besoin de vous préoccuper de la résiliation de l'ancien contrat, un simple justificatif de vente suffira à la résilier. Si cela concerne une voiture que vous possédez et qui est déjà assuré, la démarche est encadrée.

Que permet la loi Hamon ?

Depuis le 1er Janvier 2015, il est plus facile de changer d'assureur auto. En effet, la loi Hamon autorise à résilier son contrat d'assurance sans attendre l'échéance annuelle et à tout moment si vous l'avez souscrit depuis plus d'un an. Auparavant, la démarche était dissuasive, il fallait envoyer un courrier recommandé en AR à votre assureur dans les deux mois précédant votre échéance annuelle.

En effet, la loi Hamon favorise les consommateurs qui sont moins contraints par leur contrat auto. En résiliant à tout moment son contrat sans frais, ni pénalité, elle permet plus de concurrence entre les compagnies d'assurance.

C'est votre nouvel assureur qui se charge de résilier votre contrat (lettre recommandée) auprès de l'ancien assureur. La demande de résiliation est généralement acceptée sous un mois. Vous n'avez donc simplement qu'à choisir la meilleure offre.

Pour en savoir plus sur les dispositifs mis en place par la loi Hamon : voir l'article