Quelles sont les différentes garanties des assurances auto ?

Publié par le 12 juin 2015

En souscrivant un contrat d'assurance auto, votre assureur s'engage à vous protéger et vous indemniser. Soit autant de couvertures qui dépendent principalement de vos besoins mais aussi de votre budget. Voici les différentes garanties susceptibles de composer votre assurance auto. 

Quelles sont les différentes garanties des assurances auto ?

LA RESPONSABILITÉ CIVILE OBLIGATOIRE

Appelée aussi assurance au tiers, c'est la garantie minimale à souscrire pour son véhicule. Elle couvre les dommages corporels et matériels qu'un véhicule pourrait causer. Par contre, le conducteur du véhicule ou le responsable de l'accident ne sera pas indemnisé pour les dommages subis. En cas de sinistre, vous serez donc indemnisé par l'assureur auto du conducteur responsable si celui-ci est identifié.

Cependant, la responsabilité civile ne couvre pas les dommages subis par le véhicule assuré, les dommages survenus sur circuit privé, les dommages concernant les biens et les animaux appartenant au conducteur (ou transportés par le conducteur) ainsi que les dommages causés par les professionnels de la réparation, de la vente et du contrôle technique ayant la garde ou la conduite du véhicule assuré.

LES GARANTIES DOMMAGES

Certaines garanties prennent en charge l'endommagement de votre véhicule suite à un accident ou acte de vandalisme :

  • La garantie « bris de glace ».

Elle couvre la réparation ou le remplacement des parties vitrées de votre automobile (y compris les optiques de phares ou les miroirs des rétroviseurs). Cette garantie peut ne pas s'appliquer si les dommages sont la conséquence d'actes volontaires, d'actes de vandalisme ou d'un choc avec un piéton ou un autre véhicule.

  • La garantie « vol ».

Elle permet à l'assuré de se faire rembourser son véhicule en cas de vol. Certaines compagnies d'assurance imposent d'ailleurs des mesures de sécurité efficaces pour lutter contre ces incidents (Parking fermé, tracking GPS, gravure des vitres).

Cette garantie peut exclure les vols ou tentative de vols survenus lorsque le conducteur avait laissé les clés à l'intérieur et les vols par escroquerie.

Il est possible de s'assurer contre le vol du contenu (objets personnels) de son véhicule dans une limite fixée au contrat. Une option qui peut couvrir également le vol des pneus, roues et jantes s'ils sont protégés par un écrou antivol.

  • La garantie « incendie ».

Elle couvre les cas de destruction du véhicule par les flammes. En cas de catastrophe naturelle (tempête, cyclone, ouragan), il faut attendre un arrêté ministériel pour faire fonctionner la garantie. Cette garantie peut écarter les dommages causés au véhicule par les brûlures de cigarette.

  • La garantie « collision ».

Elle exclut les accrochages avec les animaux ou les véhicules qui prennent la fuite. En effet, le tiers impliqué doit être identifié.

Cette garantie peut ne pas couvrir les dommages de vandalisme ayant eu lieu sans effraction du véhicule ou sans dommage à la carrosserie.

Pour savoir quelle formule d'assurance vous offre ces garanties : lire l'article

LES GARANTIES COMPLÉMENTAIRES

  • La garantie « protection juridique » (ou « défense recours »).

L'assureur prend en charge les frais de justice, de défense ou d'expertise (dans une limite fixée au contrat) si vous êtes convoqués devant les tribunaux ou la commission de retrait du permis de conduire. Cette garantie peut exclure le paiement de contraventions ou de faits illégaux ainsi que les honoraires d'avocats.

  • La garantie « assistance ».

Elle permet au conducteur d'un véhicule d'être pris en charge par un remorqueur en cas de panne ou accident. D'autres options sont possibles comme le remplacement des pièces, le prêt d'un véhicule de remplacement, le rapatriement médical ou l'hébergement temporaire. N'oubliez pas de prendre en compte la franchise kilométrique.

Cette garantie peut ne pas couvrir les conséquences d'un défaut d'entretien ou de réparation non faite suite à un contrôle technique.

  • Pour se protéger, le conducteur peut souscrire une "garantie personnelle du conducteur". Elle se décline sous deux formes :
  • L'assurance corporelle du conducteur (ACC) qui permet de libérer une indemnité en cas de décès, invalidité ou blessure du conducteur.

  • La garantie individuelle circulation du conducteur (ICC) qui ne fonctionne qu'en cas de décès au d'invalidité permanente.

Cette garantie ne s'applique pas si le conducteur du véhicule au moment de l'accident n'est pas un conducteur autorisé, s'il se rend coupable d'un délit de fuite ou que ses blessures sont le résultat d'acte de violence et d'agression.