Le classement des villes les plus accueillantes pour les automobilistes

Publié par le 25 mars 2014

L'association 40 millions d'automobilistes lance régulièrement des projets créatifs afin d'améliorer l'image et faciliter l'utilisation de la voiture au quotidien. Le dernier en date est un palmarès des villes les plus autophiles de France, c'est à dire le classement des agglomérations les plus accueillantes pour l'auto.
Déjà connu pour son opération « raconte-moi la route de tes vacances », un livre de propositions regroupant les recommandations des automobilistes pour améliorer la sécurité routière, 40 millions d'automobilistes récidive avec son classement des villes les plus « auto-friendly » dans un contexte où la voiture essuie de nombreuses critiques.

Le classement des villes les plus accueillantes pour les automobilistes
Toujours sur le principe d'un recueil participatif, l'association a mis en ligne un site pour réunir les notations de plus de 181 000 automobilistes de 467 villes classées en quatre catégories selon leur taille (moins de 30 000 habitants/entre 30 000 et 50 000/entre 50 000 et 100 000/plus de 100 000). Les témoignages sont rassemblés autour de plusieurs thèmes : l'état du trafic, le stationnement, l'état des routes et la signalisation routière.

Globalement, les grandes agglomérations n'obtiennent pas de bons résultats avec Marseille en 35ème position et Paris en 31ème. C'est le Havre qui remporte la première place dans les villes de plus de 100 000 habitants sur presque tous les tableaux.

Il est intéressant de noter que la moitié sud du pays n'apparaît pas dans le haut du classement des villes les plus autophiles. Celui-ci ne contient que des villes du nord comme Reims et Metz qui rejoignent le Havre sur le podium des villes de plus de 100 000 habitants. Calais et Tourcoing prennent également les deux premières places parmi les villes de plus de 50 000 habitants. Le classement donne ainsi du poids au stéréotype des mauvais conducteurs méditerranéens.

Le but de ce projet, plus que créer une compétitivité entre ces agglomérations, est d'identifier et de partager les bonnes pratiques. Grâce au classement par thème, on voit clairement par exemple où il est le plus facile de se garer et où les routes sont en meilleur état. L'association prévoit d'ailleurs, pour la prochaine étape de son projet, de visiter chacune de ces villes. Sa mission est d'identifier et de partager les raisons de ces succès pour que l'auto redevienne une solution envisageable pour les personnes roulant en ville.