Détails sur la baisse de la limitation de vitesse

Publié par le 26 avril 2013

La réunion du Conseil national de la sécurité routière (CNSR) du 15 avril laissait entendre qu'une baisse de la limitation de vitesse en France permettrait de limiter le nombre de morts sur les routes. Retour plus en détails sur cette éventuelle réforme.

Détails sur la baisse de la limitation de vitesse

10km/h de moins sur autoroute

Le CNSR suggérait lors de cette réunion de réduire la limitation de vitesse à 120km/h sur autoroute, et éventuellement baisser la vitesse moyenne sur les autres axes routiers français. Les bénéfices seraient doubles :
  • cela réduirait considérablement le nombre d'accidents de voiture
  • et réduirait drastiquement la pollution de l'air
Rappelons-le une fois de plus, l'objectif du ministère de l'intérieur est de réduire le nombre de morts par an sur les routes en passant de 3645 victimes en 2012 à moins de 2000 en 2020. Réduire la vitesse de 10km/h permettrait une baisse de 40% de la mortalité selon les statistiques.

De plus, à l'occasion des 40 ans du périphérique parisien, Bertrand Delanoë a de nouveau exprimé son intention de lancer un plan "anti-pollution", qui comprendrait notamment une limitation à 70 km/h sur le périphérique de la capitale.

Une mesure jugée inefficace

Cette mesure pourrait ne pas avoir les effets souhaités. Le magazine Autoplus s'est permis de rappeler que seuls 143 personnes ont perdu la vie sur une autoroute en 2012. De plus, la vitesse n'est que rarement mise en cause dans ces accidents, la somnolence ou l'alcool étant les principaux responsables. Réduire de 10km/h la limitation de vitesse n'aurait donc pas les effets escomptés par le conseil de sécurité routière. Ajoutons à cela le coût de la mise en place d'une telle mesure : il y aurait plus de 500 000 panneaux de signalisation limitant la vitesse sur les routes. Le remplacement d'une partie de ces derniers pourrait coûter très cher.