Fin de l'obligation de disposer d'un éthylotest ?

Publié par le 28 novembre 2012

Non seulement une étude a démontré récemment que certains éthylotests pouvaient être nocifs pour l'homme en cas de casse, on apprend maintenant que la plupart des produits ne sont pas fiables. Manuel Valls, ministre de l'Intérieur a alors annoncé Mardi que l'obligation effective depuis le 1er Juillet 2012 à disposer d'un éthylotest par véhicule allait être réétudiée par le CNSR (conseil national de la sécurité routière).

Fin de l'obligation de disposer d'un éthylotest ?
La verbalisation des conducteurs ne possédant pas d'éthylotest dans leur voiture a déjà été repoussée au 1er Mars 2013, à cause de la difficulté pour certains de s'en procurer. Désormais, l'obligation décidée le 1er Juillet dernier est entièrement remise en cause. Pour Chantal Perrichon, présidente de la Ligue contre la violence routière, «les éthylotests ne sont pas fiables. Il y a beaucoup de "faux négatifs" ». Autres problèmes, certains éthylotests seraient illisibles la nuit, et d'après l'association 60 millions de consommateurs certains produits défectueux seraient mis en vente. Défaillances qui chagrinent la Ligue contre la violence routière, constatant que beaucoup d'automobilistes continuent à boire au volant. Ainsi, d'après Chantal Perrichon, «Soit Manuel Valls va décider de supprimer l'obligation de posséder un éthylotest, soit il va lancer une expérimentation de son utilisation pendant un an, avant de prendre sa décision.» Toujours est-il que le CNSR entend bien faire des propositions au ministre de l'intérieur dans les jours qui suivent. Il faudrait effectivement trouver des solutions, car la suppression systématique de l'obligation risque de ne pas être digérée par l'opinion publique. «Il n'est pas imaginable de revenir sur l'éthylotest, qui est le seul outil permettant de s'autotester afin de prendre la route en toute sécurité. Les 75% des automobilistes qui se sont déjà équipés ne le comprendraient d'ailleurs pas » explique Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes.

L'éthylotest ne sera donc peut être plus obligatoire bientôt. L'assurance voiture elle, le sera toujours ! Utilisez le comparateur d'assurances auto Hyperassur pour trouver une assurance auto pas chère.