Radars feux rouges : 10 millions d"euros récoltés par l'Etat

Publié par le 29 mai 2013

En quelques mois, les onze radars de feux rouges récemment installés à Paris ont rapporté plus de 10 millions d'euros à l'Etat.

Radars feux rouges : 10 millions d
De nouveaux radars de feux rouges ont été implantés dans la capitale au début de l'année, dans le but de dissuader les automobilistes à commettre des infractions et limiter les risques d'accident de voiture. Le premier bilan dressé par France Bleu ne prouve pas franchement l'efficacité de ces radars en termes de dissuasion. De Janvier à Avril 2013, les 11 dispositifs ont en effet flashé plus de 79 000 fois. En moyenne, un radar enregistrerait 60 infractions, lesquelles sont facturées 135 euros au conducteur.

Les radars ne sont pas aussi sollicités les uns que les autres. Le plus « rentable » se situe au croisement du boulevard de la Chapelle et de la rue Philippe de Girard, dans le 18ème arrondissement. Ce dernier flasherait en moyenne 110 véhicules par jour, avec des pics à plus de 150. 
Le résultat est simple : l'Etat a empoché près de 11 millions d'euros grâce à ces nouveaux radars, mais ce pactole n'était pas forcément l'effet escompté.