Vers une baisse des limitations de vitesse ?

Publié par le 18 avril 2013

Le conseil national de la sécurité routière (CNSR) s'est réuni le lundi 15 avril afin de trouver de nouvelles solutions pour réduire le nombre de morts sur la route en France. Parmi les idées partagées, celle de réduire la vitesse limitée semble privilégiée.

Vers une baisse des limitations de vitesse ?
La vitesse au volant est un des fléaux que tente de combattre le CNSR depuis sa remise en service le 27 novembre 2012. Après avoir mis en circulation de nouveaux radars mobiles, le conseil pourrait prendre la décision de réduire les limitations de vitesse sur les routes.
L'objectif du ministre de l'intérieur est toujours le même : atteindre moins de 2000 tués par an d'ici à 2020. Pour cela, il entend bien se battre à l'aide du CNSR contre les mauvais comportements des conducteurs, et réduire ainsi les risques d'accidents de voitures mortels.

1km/h en moins correspond à 4% de morts en moins

La vitesse est considérée comme « le facteur déclenchant et aggravant dans tous les accidents de la route »  d'après Philippe Lawick, président de la commission alcool-stupéfiants-vitesse du CNSR. Il rappelle également que toutes les mesures de baisse moyenne de la vitesse de circulation ont entrainées une réduction de l'accidentologie. Pour être plus précis, on estime que 1km/h en moins permet de réduire de 4% le nombre de morts.  
C'est après cette réflexion que le conseil national de la sécurité routière a considéré lundi la réduction de la vitesse comme piste prioritaire dans les discussions. Aucune décision n'a à ce jour été prise, et le débat occupera certainement les prochains rassemblements du CNSR.