Tout savoir sur le permis de conduire accéléré

Publié par le 9 juillet 2015

Pressé de prendre le volant ? Le permis de conduire accéléré est une solution pour se former de manière intensive et rapide. En effet, certaines auto-écoles proposent désormais de préparer et de passer le code et le permis en 2 à 3 semaines. Que faut-il savoir sur cet apprentissage particulier ? Existe-t-il un risque d'échec plus important ? 

Tout savoir sur le permis de conduire accéléré

La formation accélérée concerne toutes les personnes pour qui il est urgent de passer le permis. Elle consiste à alterner entre les exercices théoriques (le code) et pratiques (la conduite), soit 5 à 7 heures par jour :

  • 1ère semaine : Théorie et pratique
  • 2ème semaine : Passage du code
  • 3ème semaine : Cours de conduite

Un meilleur taux de réussite ?

A la suite de cette période, l'élève aura obtenu son code et suivi au moins 20 heures de conduite (minimum légal). Il faut être donc prêt à intégrer beaucoup d'informations en très peu de temps. L'examen de conduite se déroule une à trois semaines plus tard.

Les candidats sont soumis à des règles administratives spécifiques puisque la Préfecture les oblige à être inscrits depuis au moins un mois pour pouvoir passer le code. Ils devront également attendre deux semaines après le code pour se présenter à l'épreuve de conduite. En 2015, le taux de réussite à l'examen est de 71% pour ceux issus de la filière accélérée quand la moyenne nationale est de 58%.

Plus vite, plus cher

Le permis de conduire accéléré a un coût qui varie selon les auto-écoles et les régions. Il est en moyenne d'environ 2 000 euros, soit un montant supérieur au forfait classique comprenant le code et 20 heures de conduite sur plusieurs mois (en moyenne 1200€). A noter qu'en cas d'échec, des heures de conduite supplémentaires ou une nouvelle inscription s'ajouteront en plus à la facture.

Avant de vous lancer dans ce type de formation, il est important de se renseigner sur le taux de réussite de l'auto-école sélectionnée (code + conduite). De plus, il faut se renseigner sur les clauses et les délais en cas d'échec au code et à la conduite.

Pour savoir combien coûte vraiment le permis de conduire classique : voir l'article