Assurance Auto : Un potentiel d’'économies négligé par plus de 80 % des Français

Assurance Auto : Un potentiel d’'économies négligé par plus de 80 % des Français

Publié par le 12 janvier 2010

Le comparateur d'assurances Hyperassur et le portail MSN.fr livrent en avant-première les résultats de leur enquête consommateur de janvier 2010 consacrée à l'assurance auto.
Le sondage, réalisé sur un échantillon représentatif de 1409 internautes, s'est articulé autour de deux axes :

  • les comportements d'achat des Français en assurance auto
  • l'image des assureurs.

Résultat phare de l'enquête : l'assurance auto se révèle être un poste d'économies important négligé par plus de 80% des Français.
L'enquête livre par ailleurs un éclairage sur les critères d'achat en assurance auto, où Internet joue d'ores et déjà un rôle prépondérant, ainsi que sur la réputation des assureurs.

Budget assurance auto : des économies à faire

L'enquête s'est concentrée sur la façon dont les Français perçoivent le  prix de leur assurance auto : près de 60% des sondés ont le sentiment d'avoir un prix correct et d'être dans la moyenne, tout en pensant que l'assureur peut sûrement mieux faire. 22% des sondés ont en revanche l'impression de payer vraiment trop cher, le reste (18%) considérant avoir un excellent prix.
Donc au global, plus de 80% des sondés ont l'impression de pouvoir faire des économies sur leur assurance auto.
Ce qui est paradoxal, car simultanément les Français n'ont pas encore le réflexe de changer d'assurance systématiquement.

En effet, à la question  "à quel moment dans l'année pensez-vous à changer d'assureur ?" les sondés ont répondu :
- 37% : 3 mois avant ma date d'échéance, je compare mon assurance pour vérifier s'il n'y a pas moins cher ailleurs
- 33% : en cours d'année, j'y pense parfois, mais jamais au bon moment, ensuite c'est trop tard
- 30% : jamais. Du coup, je suis chez le même assureur depuis très longtemps. Il faudrait que je compare pour voir si je peux trouver mieux ailleurs.
On constate donc que 63% des Français n'ont pas encore le réflexe de changer d'assureur au bon moment, alors que simultanément, ils pensent pouvoir faire des économies sur leur assurance auto.
L'optimisation du budget assurance auto apparaît donc bien comme un levier d'économies largement sous-exploité par les Français en ces temps de crise. De larges économies sont possibles car l'assurance auto représente chaque année plus de 15 milliards d'euros de primes par an payés par les particuliers. Si seulement 50% des assurés payaient leur assurance auto 30% moins cher, cela représenterait plus de 2 milliards d'euros d'économies. Et réaliser 30% d'économies est tout à fait possible via un comparateur d'assurances. Il faut en effet se souvenir que la volatilité des prix est très importante : pour un même profil, le prix en assurance auto peut varier de 1 à 3.

Internet : la principale source d'information avant de souscrire

Près de 45% des sondés s'appuient simultanément sur 3 sources : Internet (comparateurs et sites des assureurs), les assureurs ou courtiers près de chez soi, les conseils des proches.
La première source seule citée ensuite est la recherche sur Internet, pour près de 30% des sondés.
On note donc clairement la montée en puissance du web dans les comportements d'achat en matière d'assurance auto.

La marque : un critère secondaire dans le choix d'une assurance auto
Seulement 11% des gens se détournent d'une marque d'assurance auto peu connue et assimilent l'absence de notoriété à un manque de sérieux.
En revanche, 82% des gens déclarent accorder plus d'importance au produit lui-même (franchises, garanties) qu'à la marque.
Et 7% déclarent même que la marque n'a aucune importance, les produits étant perçus comme tous plus ou moins équivalents. Les Français semblent donc accorder globalement plus d'importance au produit qu'à la marque, faisant preuve d'une certaine maturité sur le sujet : en effet, la plupart des produits d'assurance du marché, qu'ils soient distribués par des courtiers ou des assureurs, sont portés par des grands assureurs dont la stabilité financière est avérée.

En matière de réputation, les assureurs peuvent mieux faire

L'enquête s'est aussi penchée sur la réputation des assureurs.
Les résultats sont les suivants :
- 36% des sondés considèrent que les assureurs ont une mauvaise (26%), voire une très mauvaise (10%) réputation.
- 34% considèrent que les assureurs ont une réputation moyenne : ils font leur métier convenablement, sans plus.
- près de 30% des Français considèrent que les assureurs ont une bonne (25%) ou très bonne (5%) réputation.
C'est aussi un des grands enseignements de l'enquête : on constate que les Français n'ont pas une si bonne image que cela des assureurs, puisque 70% des sondés ont une image moyenne, mauvaise ou très mauvaise des assureurs. La profession a sans doute du travail à faire afin de se rapprocher de ses clients et de mieux comprendre leurs attentes.

Plus d'information ?
Le sondage a été effectué par email auprès d'un échantillon de 1409 internautes du 27 décembre 2009 au 11 janvier 2010.
Pour plus d'informations ou pour obtenir les résultats complets de l'enquête, merci de contacter Eglantine@wordcom.fr.