Voitures neuves : - 4% pour le marché en mai 2015

Publié par le 3 juin 2015

Le mois de Mai n'a pas été bénéfique au marché français de l'automobile. Avec une baisse de 4% du nombre d'immatriculations de voitures neuves (par rapport à Mai 2014), ce sont surtout les constructeurs français qui ont souffert de ce repli des ventes. Pourtant, le marché progresse, tout comme la part des constructeurs étrangers. 

Voitures neuves : - 4% pour le marché en mai 2015
Après quatre mois consécutifs de hausse, les ponts du mois de Mai n'ont pas profité aux concessionnaires et aux marques automobiles françaises.
En effet, le groupe PSA Peugeot Citroën est dans le rouge avec une baisse de 12,8%. Une baisse que l'on explique par les résultats de sa marque premium DS, -44%, soit 1 883 unités écoulés. La marque au lion limite un peu la casse (-6,8%).
Le groupe Renault connait également une baisse de 3,1% puisque Dacia (-10,3%) recule de manière significative tandis que Renault se stabilise (-1%).
Pourtant, sur les cinq premiers mois, les marques françaises ont progressé (PSA : +0,3%/Renault : +1,9%). Sur l'ensemble de l'année 2015, le CCFA prévoit une hausse des ventes de l'ordre de 2% sur le marché automobile français. 

L'année 2015 devrait malgré tout être un bon cru

Depuis le début de l'année, le marché automobile français est en hausse de 3,8%. En mai, la part des constructeurs étrangers est en hausse de 1,8% (soit 48,5%).
En effet, le groupe BMW connait une très forte hausse (BMW : +19% ; Mini : +47,3%), tout comme le groupe Mercedes (+14,8%). Idem pour Nissan (+13,5% dont +59,5% pour Infiniti) et Fiat (+3,3% malgré -89,3% pour Lancia).
Au rayon des déceptions, le groupe Volkswagen remporte la palme, avec notamment un -12,1% pour Audi. Ford (-10,4%), Toyota (-2,2%) et Hyundai (-3,2%) sont aussi en baisse. 

Dans le Top 10 des modèles les plus vendus, la Renault Clio (46 701 unités depuis janvier) reste loin devant, suivie de la Peugeot 208 (36 220) et la 308 (32 090).