5 questions pour choisir mon chat

Publié par le 29 mars 2017

Vous voulez adopter un chat pour rendre votre foyer chaleureux mais vous ne savez pas comment choisir votre futur compagnon. Y a-t-il des races à privilégier ou à choisir ? Des chats plus câlins ou indépendants que d'autres ? Plus malades ou plus agressifs ? Voici des astuces pour choisir votre chat : les 5 questions à se poser.

5 questions pour choisir mon chat

1. Voulez-vous un chat de race ou un chat de gouttière ?

En premier lieu, il est important de savoir ce que vous recherchez. Voulez-vous un mignon petit chat peu importe sa race, son poil, son origine ? Un chat de gouttière est très affectueux et représente une belle compagnie. Peut-être préférez-vous un style particulier. La couleur des yeux, du pelage, la douceur ou la longueur de ses poils, sa morphologie, son caractère…
Si vous avez des critères esthétiques pour votre chat, tournez-vous vers la race que vous souhaitez. Mais n'oubliez pas de vérifier que celle-ci est bien compatible avec votre quotidien.


2. Quel budget pour votre chat ?

Il y a le prix du chat à l'achat. Un chat commun vous coûtera entre 50 et 200 euros si vous l'achetez chez un vétérinaire avec un forfait vaccinations. Pour un chat de race, comptez entre 200 et 600 euros en fonction de sa cote de popularité et des prix de beauté gagnés par ses parents. Pour une race plus rare et très recherchée, cela peut monter jusqu'à 2 000 euros par animal.
Mais ce n'est pas tout. Il y aura les vaccins et rappels, tatouage, stérilisation, vermifuges et antiparasites, sa cage de transport, ses gamelles de nourriture, sa brosse d'entretien, son collier, son coupe-griffes, son petit coussin le cas échéant, sa litière et sa nourriture au quotidien. Pensez à tout budgétiser et renseignez-vous sur les problèmes de santé que peut rencontrer le chat que vous avez choisi sur le long terme. Certaines races sont plus sensibles aux maladies que d'autres. Le chat européen est très rarement malade, tandis que le Persan est plus fragile.


3. Chat d'intérieur ou compagnon indépendant ?

Si vous avez des enfants, prenez soin de choisir une race qui supportera le contact. Certains chats adorent la présence de sa famille. Le Sacré de Birmanie est indépendant et n'apprécie pas les jeux que lui imposent les enfants. A contrario, le Maine Coon est un modèle de patience. Vos enfants peuvent même le prendre pour une poupée sans qu'il ne manifeste de colère. Sans enfants, demandez-vous si vous préférez un chat collant ou un chat autonome.

Cliquez ici pour comparer les assurances pour animaux

4. Que ferez-vous de lui pendant vos vacances ?

Lorsque vous partez en vacances, comment vous organiserez-vous ? Un système de gardiennage implique que votre chat accepte de se séparer de vous et tolère la présence d'un étranger dans sa maison ou d'être déplacé chez quelqu'un.
Un British Shorthair se prêtera au jeu du gardiennage sans vous en tenir rigueur. Il en sera de même avec un Persan. Toutefois, votre Abyssin pourra vous bouder lors de votre retour ou tout saccager dans la maison pour manifester son mécontentement. Votre Korat pourra déprimer en votre absence.


5. La question de la propreté

Pensez à regarder son éducation première. Votre chaton est-il sevré correctement ? Si sa mère l'a sevré trop tôt, il y a de fortes chances pour qu'il ne parvienne jamais à être totalement propre.
Dans tous les cas, réfléchissez au temps que vous acceptez d'accorder au nettoyage des bêtises de votre chat, pensez aux pipis de mécontentement, de maladie, et autres petits vomis. Un chat castré et une chatte stérilisée seront plus propres qu'un animal reproducteur. A vous de savoir ce qui est le mieux pour vous et pour l'avenir que vous réservez à votre chat.