Animaux : comment les protéger de la chaleur, des allergies et parasites de l’été ?

Publié par le 24 juillet 2015

En période estivale, les animaux comme les humains apprécient de passer du temps en extérieur. Seulement tout le monde le sait, la nature peut parfois nous jouer des tours et nos compagnons à quatre pattes sont très sensibles à la chaleur, aux agents allergènes et encore plus aux tiques. La vigilance est donc de mise.  

Animaux : comment les protéger de la chaleur, des allergies et parasites de l’été ?

Alerte canicule pour nos animaux

Vous avez souffert des derniers épisodes de canicule ? Dîtes-vous que vos chiens et chats ont encore moins apprécié les fortes chaleurs. Malheureusement pour eux, leur fourrure a plutôt tendance à les maintenir au chaud et ils transpirent assez peu. Il est donc difficile pour nos compagnons de réguler leur température, au-delà de 39 degrés il y a danger, c'est alors à nous de les aider.
La déshydratation, surtout pour les plus jeunes et les plus âgés (comme pour les humains !), est un risque majeur et ses effets sont plus rapides chez les animaux. Restez donc vigilant aux quantités d'eau absorbées. Si vous estimez qu'il ne boit pas assez, inutile de le forcer, soyez rusé en augmentant la part d'aliments humides dans ses repas.
Déplacez son panier ou sa litière dans un endroit frais et ventilé, et limitez son activité physique.

Surveillez votre chien ou votre chat qui peut très rapidement être victime d'un « coup de chaud ». S'il déambule, s'il est en hyperventilation ou qu'il semble stressé, rafraîchissez-le avec un linge humide et n'hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire.
Attention, les propriétaires de chiens à museau court, qui ont généralement une respiration difficile, et ceux qui possèdent des NAC, les lapins et furets notamment, doivent être encore plus sur leurs gardes.

Ils sont sensibles aux pollens

Vous pensiez que les pollens et autres agents allergènes n'avaient pas d'effet sur eux ? Erreur. Les chiens et chats sont tout aussi sensibles que nous, d'autant qu'ils n'hésitent pas à fourrer leur museau un peu partout quand arrivent les beaux jours. Les végétaux notamment abritent de nombreux acariens susceptibles de déclencher des réactions respiratoires ou cutanées.
Des crises d'éternuement, de démangeaisons, un nez qui coule ou des yeux rouges, voici les symptômes d'une allergie. Certaines seront temporaires mais d'autres peuvent être plus sérieuses et régulières.
Une visite chez le vétérinaire permettra grâce à des tests de sensibilisation de déterminer quelles substances sont gênantes pour votre animal. Si la plupart du temps un traitement médicamenteux permet de faire disparaitre les effets d'une allergie, certains chiens ou chats auront peut-être besoin d'une désensibilisation pour les allergies les plus sérieuses et dangereuses.

Les tiques : des ennemis presque invisibles

Il suffit d'un rien, une balade en forêt ou tout simplement un pique-nique dans l'herbe, pour qu'une tique choisisse votre animal comme nouveau lieu de résidence.
Pour rappel,
une tique se nourrit du sang de son hôte et se laisse tout simplement tomber au bout de quelques jours. Ce n'est pas tant la morsure et le sang prélevé qui sont dangereux, mais plutôt les maladies potentiellement transmises par ce parasite comme la piroplasmose ou l'erlichiose. Ces dernières peuvent avoir de lourdes conséquences et vont même jusqu'à entraîner la mort du sujet infecté.

La prévention des tiques et un sujet à ne pas prendre à la légère. Surtout en cette période où votre chien passe beaucoup de temps à l'extérieur et où sa peau chaude et humide représente un lieu de villégiature idéal pour une tique.
Les formes d'antiparasitaires sont nombreuses (collier, pipette, spray), le tout est de choisir un produit efficace, éventuellement recommandé par le vétérinaire. A noter pour finir qu'il existe des produits pour traiter directement votre jardin contre les tique


Pour en savoir plus sur la prise en charge des soins de prévention par les mutuelles pour animaux : voir l'article