Comment démarrer l'éducation de mon chien ?

Publié par le 2 mars 2017

Vous venez d'adopter un chiot. Il saute partout, jappe doucement et grignote tout. C'est vraiment adorable. Non. Si vous le laissez faire, dans quelques mois, ce sera un chiot adulte qui continuera à se comporter comme si le monde lui appartenait. C'est à vous de lui inculquer des règles de vie. Comment l'aider à appréhender son territoire ? Comment lui apprendre les ordres de base et lui permettre de se maîtriser face à autrui ? Voici quelques conseils et astuces.

Comment démarrer l'éducation de mon chien ?

Dès l'âge de 8 semaines

En France, l'âge légal d'adoption est 8 semaines. Avant, le chiot appartient à sa mère qui débute son éducation à sa façon. Elle va lui apprendre à être propre, à jouer sans blesser, ainsi que tout un tas de codes propres aux chiens. Si le chiot a une fratrie, c'est pendant ces 8 semaines qu'il apprendra à jouer entre pairs, à respecter l'autre et à interagir.
Ensuite, c'est à vous de jouer. Commencez dès le début. Mais attention, il faut éduquer un chiot et non un chien adulte. Les attentes sont différentes. Soyez ferme et doux mais ne lui en demandez pas trop.


Appréhender le territoire

Offrez à votre chien son espace personnel. Un panier, des jouets, ses gamelles d'eau et de nourriture. Ces éléments doivent lui appartenir afin qu'il puisse se reconnaître en eux. Si vous avez plusieurs chiens, évitez de partager.
En lui offrant une propriété, vous lui montrez comment considérer son territoire sans nécessairement le marquer. Il ne ressentira alors pas le besoin d'uriner pour définir ses affaires.
A contrario, votre chien doit se rendre compte que toute votre maison n'est pas son territoire et que, mises à part ses propres affaires, le reste vous appartient.


Poser des interdits

L'éducation de votre chien ne doit pas consister en une série d'interdits. Certes, il y a des choses que votre chien ne devra pas faire mais vous ne pouvez pas les lui présenter comme telles d'emblée. Au lieu de dire non en faisant de gros yeux dès que votre compagnon s'apprête à faire une bêtise, accompagnez-le et invitez-le à faire autre chose. Posez un interdit par semaine et contrôlez le reste.
Vous lui permettrez ainsi de comprendre progressivement ce qu'il peut et ne peut pas faire sans être injustement puni et sans commettre l'interdit.

Cliquez ici pour comparer les assurances pour animaux

Le temps de la promenade

Très tôt, il faut habituer votre animal à sortir avec vous. Il doit avoir confiance en vous avant de vous obéir. Promenez-le en laisse en lui laissant un maximum de liberté afin de ne pas le braquer : plus la laisse est courte et plus le chien tire dessus !
Si vous préférez, et que vous n'êtes pas dans un espace urbain dangereux, laissez-le aller librement et courez avec lui. Jouez, encouragez-le et décidez du moment où vous allez calmer le jeu et rentrer.

Petite astuce : si votre chien est très agité et qu'il ne parvient pas à se maîtriser pendant les promenades, proposez-lui de sortir souvent mais par petites sessions. S'il se comporte plus calmement, récompensez-le en prolongeant la sortie. Habituez-le à revenir lorsque vous l'appelez et laissez-le aller de nouveau.


Les ordres de base

Commencez par lui apprendre son nom. Ensuite, introduisez , couché, pas bouger.
N'allez pas trop vite, vous devez laisser le temps à votre ami de comprendre et d'assimiler. Restez toujours sur le ton du jeu et de la récompense. Félicitez-le quand il réussit plutôt que de le gronder lorsqu'il rate.


Votre chien face à un autre animal ou à quelqu'un

Plus tôt vous introduisez de nouvelles personnes et de nouveaux animaux dans l'environnement de votre chien et plus il s'habituera à tolérer, voire apprécier les autres. Veillez toujours à être là lors des présentations et rassurez votre animal. Caressez-le, souriez et parlez avec douceur.