Comprendre et prévenir l’arthrose du chien

Publié par le 23 février 2016

L'arthrose du chien a un fonctionnement similaire à celle de l'homme. Elle est cependant plus difficile à identifier dans sa phase primitive car, à la différence de l'être humain, le chien ne peut s'exprimer. C'est à son maître d'être attentif au moindre changement de comportement. Mais qu'est-ce que l'arthrose en réalité ? Comment peut-on soulager le chien ?

Comprendre et prévenir l’arthrose du chien

L'arthrose du chien, comment la reconnaître ?

L'arthrose du chien est une maladie qui s'attaque aux articulations. C'est la destruction progressive des cartilages. L'arthrose primitive est celle qui touche les chiens âgés. Les cartilages se détruisent et le chien a de plus en plus de mal à se mouvoir. L'arthrose secondaire concerne un chien déjà blessé ou atteint d'une malformation articulaire. Le cartilage subit un frottement permanent suite à la malformation et s'use précocement. La maladie procède par crises.

Au début, rien ne laisse percevoir que votre chien souffre. Il a parfois du mal à se lever mais parvient rapidement à retrouver son énergie une fois que son corps s'est mis en mouvement. Vous ne vous rendez compte de rien tandis que la maladie progresse. Un jour, votre chien ne peut plus se lever ou refuse de monter les escaliers, vous attendez quelques jours et effectivement cela semble passager. Vous pensez alors que votre compagnon s'est blessé légèrement et que tout est rentré dans l'ordre. Il n'en est rien. Chaque crise inflige des dommages irréversibles à ses articulations.

Au fil de l'évolution de la maladie, votre chien se met à boiter de plus en plus souvent. Au stade le plus avancé de l'arthrose, certaines articulations les plus atteintes se bloquent complètement, ôtant toute douleur à l'animal mais l'immobilisant de plus en plus.

Comment soulager votre chien atteint d'arthrose ?

Un chien qui souffre d'arthrose entre dans un cercle vicieux. Ses douleurs l'empêchent de se déplacer correctement et il choisit de rester au repos. De fait, ses muscles s'atrophient progressivement. Une articulation qui n'est pas soutenue par une musculature convenable est immédiatement abîmée par les déplacements. Au lieu de s'appuyer sur ses muscles, le chien s'appuie alors sur ses articulations, ce qui a pour conséquence de le faire souffrir davantage, d'aggraver la maladie.

Pour préserver la santé de votre chien, emmenez-le fréquemment chez le vétérinaire. Celui-ci détectera l'arthrose le plus rapidement possible. Il existe des traitements médicamenteux qui permettent de réduire l'inflammation des articulations et la douleur. Ainsi, votre chien ne souffrant plus, peut faire de l'exercice, se muscler, soutenir ses articulations et les protéger :

  • Le traitement par injection d'acides gras dans les articulations a fait ses preuves. Cela consiste en l'addition d'un corps permettant d'assouplir la connexion entre les cartilages au niveau de l'articulation. Toutefois, le prix du traitement est élevé. C'est là qu'une assurance santé spécialisée pour votre chien vous aidera à supporter le coût d'un tel traitement. Pour obtenir un devis mutuelle pour animaux, vous pouvez consulter notre comparateur
  • Il est possible de réaliser des massages articulatoires à votre chien ou de lui faire des cataplasmes d'argile. Ces traitements naturels réduisent considérablement la douleur.
  • L'acupuncture obtient également d'excellents résultats. Enfin, lorsque la maladie est très avancée, il existe des méthodes de chirurgie qui consistent à redresser les articulations défectueuses pour soulager les douleurs.

Prévenir l'arthrose ou la retarder au maximum

Il est malheureusement impossible d'empêcher l'arthrose d'apparaître. Toutefois, il existe des gestes simples et sains qui permettent à votre compagnon de rester plus longtemps en bonne santé ou de minimiser les effets de la maladie. Manger équilibré semble tomber sous le sens. Pourtant, de nombreux chiens développent une arthrose précoce à cause de leur embonpoint. Une nourriture trop riche conduit à un mauvais rapport poids-taille-muscles, impactant gravement les douleurs articulaires.

La pratique d'exercices physiques est l'une des clés de la bonne santé de votre compagnon. Plus sa musculature sera importante et moins le cartilage de ses articulations sera sollicité, donc abîmé. En outre, plus un chien mange et grossit et plus il a du mal à faire une activité physique. Un chien sédentaire s'ennuie et mange davantage. Voici un nouveau cercle vicieux propice au développement de l'arthrose.