Coryza : comment protéger son chat ?

Publié par le 5 novembre 2015

Le Coryza du chat, communément appelé grippe du chat, est la bête noire de tous les possesseurs de félins. Cette pathologie a beau être très fréquente chez le chat, quand l'animal tombe malade il faut réagir immédiatement. Un nez et des yeux qui coulent ? Un animal qui éternue anormalement ? Votre chat est peut-être atteint du Coryza !

Coryza du chat : Quelles sont les causes ? Savoir identifier les symptômes

Malheureusement pour nos amis les chats, le coryza peut être causé par deux virus très répandus dans le monde, l'Herpes Virus Félin (FHV) ou le Calicivirus Félin (FCV) dont les souches sont plus ou moins virulentes mais dans chaque cas extrêmement contagieuses. En effet, un chat infecté peut à son tour contaminer plusieurs de ses congénères en quelques jours (3 à 4 jours d'incubation), soit par ses éternuements, soit par transfert via par exemple les vêtements de son maître. Toutefois, le coryza du chat n'est pas transmissible à l'homme.

D'origine virale, le coryza est une affection respiratoire qui ne concerne pas seulement les chats mais tous les félidés, et induit souvent des infections bactériennes dont les symptômes sont très faciles à reconnaître :

  • Des éternuements répétés
  • Des écoulements au niveau du nez et des yeux
  • Une perte d'appétit
  • Un animal très fatigué
  • Des petites plaies dans la bouche
  • Eventuellement de la fièvre

Si votre chat présente ces symptômes, il est important de réagir très rapidement en consultant un vétérinaire. Le Coryza est une maladie qui affaiblit en très peu de temps l'animal car bien souvent il ne s'alimente pas et ne boit pas, ce qui peut occasionner des déshydratations sévères. De plus, les pertes nasales peuvent se solidifier et provoquer une obstruction des voies respiratoires.

Prévenir et soigner le coryza du chat

De par con caractère viral, le seul véritable moyen de prévenir le coryza du chat est le vaccin dédié. Généralement il est pratiqué sur les chatons en même temps que les vaccins contre le typhus, la leucose et la chlamydiose. La prévention passe ensuite par un rappel annuel du vaccin contre le coryza pour lequel il faudra compter autour de 50 à 60 € en moyenne. Une dépense qui peut être en partie couverte par le forfait prévention compris dans les assurances santé pour les chats. Précisons que dans certains cas le vaccin n'empêchera pas votre animal de le contracter mais il limitera ses effets.

Si votre chat est malade malgré toutes ces précautions, sachez qu'il est tout à fait possible de le soigner. Généralement la guérison intervient entre 1 semaine et 10 jours. Il n'existe pas en réalité de traitement contre le coryza, mais une série de soins permettant de remettre sur pied le sujet infecté : des antibiotiques contre l'infection, une bonne réhydratation et des médicaments pour dégager les voies respiratoires. Il est conseillé aussi au propriétaire de bien essuyer les écoulements du nez et des yeux.

Sachez enfin que généralement un chat atteint du coryza portera le virus toute sa vie et ce dernier pourra potentiellement se réveiller de façon chronique. En cela, c'est une maladie difficile à soigner et l'on observe parfois des conséquences permanentes (perte de l'odorat, larmes constantes, infections chroniques de la bouche).

Plus d'infos sur le coryza du chat