Le diabète chez le chat

Publié par le 2 novembre 2016

Nos amis les félins sont eux aussi sujets au diabète. Cette maladie occasionne de sérieuses complications. C'est une maladie qui nécessite des soins réguliers avec une grande attention de la part du propriétaire.

Le diabète chez le chat

Mon chat est-il diabétique ?

Les premiers signes qui doivent vous alerter sur le potentiel diabète de votre chat sont s'il boit beaucoup plus d'eau que d'habitude, s'il urine beaucoup plus, si son appétit a fortement augmenté ou encore s'il perd du poids malgré son grand appétit.

Votre chat souffre de ces symptômes, semble fatigué et l'aspect de son poil est dégradé ? Même si nous savons que les chats ont tendance à faire beaucoup de siestes, l'absence de moments de jeux peut vous alerter. Une consultation chez le vétérinaire s'impose !

En clinique vétérinaire, la consultation vous permet de donner des informations sur l'état général de votre chat les jours précédents. Le vétérinaire va ausculter l'animal et procéder à une analyse sanguine complémentaire. Cette dernière permet de déceler si le taux de glucose est anormalement élevé. Dans ce cas, c'est que votre chat dispose d'une insuffisance d'insuline qui va augmenter le taux de sucre dans le sang. Il perd ensuite le glucose par les urines. Le sucre étant une source d'énergie essentielle, cette situation explique l'état léthargique du félin, ainsi que sa volonté de manger en quantité plus importante.

Parmi les complications les plus communes, il y a la faiblesse des pattes arrière qui entraîne un handicap pour le déplacement en autonomie.

Quelle est la différence entre le diabète sucré et le diabète insipide ?

Ces deux formes de diabète se ressemblent en raison des symptômes en commun. C'est pourtant le premier des deux qui est le plus courant tant chez l'homme, que chez le chat et le chien. Tandis que le diabète sucré correspond à une absence ou une trop faible sécrétion d'insuline par le corps du chat, le diabète insipide prend son origine dans le fonctionnement de l'hypophyse et des reins du félin.

Ce sont des dysfonctionnements qui sont dans les deux cas très handicapants en raison de la perte d'énergie du chat ainsi que de l'augmentation de son appétit et de sa soif. Le suivi de la maladie du diabète est strict et régulier. Elle demande une attention quotidienne de la part du propriétaire du chat ainsi que des rendez-vous fréquents chez le vétérinaire.

Soigner un chat atteint de diabète sucré

Le traitement du diabète sucré chez le chat se traduit par des injections régulières et à heures fixes d'insuline. C'est une prise en charge coûteuse en temps et en argent en raison des contrôles fréquents que devra subir l'animal chez le vétérinaire (consultations et analyses). Par ailleurs, l'alimentation du chat devra être contrôlée, en lui donnant de préférence des croquettes spéciales ainsi qu'en limitant les friandises. Ces soins paraissent dans un premier temps très contraignants, mais il arrive que le chat puisse ne plus avoir besoin d'injection d'insuline. Il n'est pas guéri pour autant et son état reste à surveiller.

Les coûts et remboursements de cette maladie

Il est important de traiter correctement un chat atteint de diabète, notamment afin d'éviter les situations d'urgence, très dangereuses et aussi beaucoup plus coûteuses.

Il faut compter un budget d'environ 20€ pour 100 injections, et à partir de 10€ le kilo de croquettes spéciales.

Devant ce coût important, il est nécessaire de disposer d'une prise en charge adaptée par votre assureur. Tout comme les mutuelles santé pour les humains, il existe des assurances santé pour animaux qui permettent de prendre en charge tout ou partie des frais vétérinaires. Vous pouvez comparer les différentes formules de assurances santé pour chat sur Hyperassur.com pour visualiser aisément les différentes options de remboursement.

Le diabète est une maladie que votre chat aura à vie dès l'instant où il là contracte. En revanche, une prise en charge adaptée et réalisée avec soin permettra à votre compagnon de reprendre normalement le cours de sa vie qui en sera ainsi prolongée.