Le Fibrosarcome du chat

Publié par le 9 novembre 2016

Le fibrosarcome est un cancer de la peau qui apparaît très fréquemment chez le chat. Certains vaccins sont mis en cause dans leurs apparitions, c'est encore un sujet à discussion. Cet article répondra à vos questions sur comment détecter à temps cette maladie et surtout les manières de la traiter.

Le Fibrosarcome du chat

Le fibrosarcome, un cancer sous-cutanée dangereux

C'est une maladie du chat domestique qu'on mesure comme étant malheureusement de plus en plus courante. Le fibrosarcome du chat est mortel s'il n'est pas traité dans les meilleurs délais.

Il s'agit d'une tumeur sous-cutanée qui apparaît le plus fréquemment entre les omoplates de l'animal. Certains vaccins sont décriés pour être à l'origine de cette maladie, notamment à cause de l'alumine qui compose la plupart des adjuvants des vaccins, bien que cela ne soit pas tout à fait prouvé pour le moment.

Cette tumeur se présente sous la forme d'une boule sous la peau du chat. Le vétérinaire devra en enlever une partie afin de déterminer s'il s'agit bien d'un fibrosarcome. Cependant même si c'est le cas, il n'est pas systématique que le simple retrait de la tumeur suffise à la guérison du chat. En effet, la tumeur est capable de récidiver en raison de la persistance des cellules malades qui continuent de se multiplier. En revanche, il est rare que le fibrosarcome se métastase, c'est-à-dire qu'il se diffuse dans le reste du corps du chat, même si cela reste à surveiller.

Les traitements du fibrosarcome

En cas de récidive du fibrosarcome, des techniques médicales ont pour objectif d'éliminer les cellules malades. Plusieurs procédés existent :

  • La radiothérapie qui permet de traiter localement le chat en diffusant des rayons grâce à un fil d'iridium contenu sous la peau. On constate souvent une décoloration du poil à cet endroit ;
  • La curiethérapie qui met en contact direct des ondes radioactives avec la tumeur ;
  • La chimiothérapie qui lutte contre la métastase.

Les tarifs et les remboursements

Les tarifs de chacune de ces interventions sont conséquents. Les traitements vont de 300€ à 1000€ par séance selon les molécules utilisées et la taille de la tumeur. C'est une maladie onéreuse qui demande un investissement complet de la part du propriétaire du félin en raison des fréquents rendez-vous chez le vétérinaire. Par ailleurs, toutes les cliniques ne pratiquent pas ces traitements qui demandent des équipements spécifiques.

La prise en charge des soins du fibrosarcome du chat peut être réalisée par une assurance santé si vous avez cotisé à la formule adéquate. Les assurances du marché telles que Assur O'Poil, SantéVet et Fidanimo sont aptes à vous proposer des offres pour votre chat. Avec Hyperassur.com, vous allez pouvoir comparer les assurances santé pour chat pour choisir la plus adaptée à vos besoins.

Les vaccins sont-ils la cause du fibrosarcome ?

La vaccination des animaux domestiques est plus que recommandée et même obligatoire en ce qui concerne notamment le vaccin contre la rage. La possession d'un carnivore domestique est très réglementée. Grâce à un dispositif de puce électrique et au suivi des vétérinaires, on est à même de déceler les causes d'une maladie du fibrosarcome.

Le cancer de la peau chez le chat est plus important chez les chats domestiques depuis la systématisation des vaccins. C'est la raison pour laquelle certains n'hésitent pas à dire que c'est là une cause directe.

Sur le banc des accusés, le vaccin lui-même et son adjuvant jugés comme étant toxiques pour l'animal, mais aussi les traumatismes que provoquent les injections à répétition sur le dos du chat. Pour prévenir cette maladie, vous avez le choix de demander une vaccination avec des solutions qui ne contiennent pas d'alumine. Tous les vaccins ne contiennent pas ce composant chimique. C'est la raison pour laquelle on inculpe plutôt le vaccin contre la leucose.

Dois-je tout de même vacciner mon chat ?

Les risques de cancer sont tout de même plus rares que les risques de maladies contre lesquels les vaccins luttent. La Leucose, le typhus et le coryza ne sont pas rares chez les félins et ce sont des pathologies qui demandent des traitements quotidiens. Le vaccin permet de protéger un chat, mais également son entourage. Les félins ayant tendance à se promener beaucoup en extérieur, surtout à la campagne, ont besoin d'être vaccinés pour prévenir les maladies provoquées au contact d'autres animaux. Par ailleurs, la vaccination des chats participe à la moindre diffusion de ces maladies.

Le fibrosarcome est une maladie grave qui doit être soignée à temps. Cependant ce n'est pas la maladie la plus fréquente et la vaccination reste conseillée pour protéger la santé du chat.