L’insuffisance rénale chez le chien

Publié par le 25 octobre 2016

Certaines races de chiens sont plus facilement sujettes à l'insuffisance rénale. C'est le cas du bouvier bernois notamment. Il s'agit d'une cause fréquente de mortalité chez le chien âgé mais cette maladie est tout de même possible à tous les âges du chien. Nous vous présentons ici ses symptômes, comment la prévenir et les traitements qui existent.

L’insuffisance rénale chez le chien

Qu'est-ce qu'une insuffisance rénale ?

Les reins sont des organes situés dans l'abdomen du chien et qui permettent l'évacuation des toxines. Un chien a, comme l'humain, deux reins qui vieillissent et peuvent perdre leurs facultés à filtrer les toxines du corps. En effet, les reins sont composés de néphrons qui disparaissent avec l'âge. Ils ne sont pas renouvelés par le corps, ce qui fait de l'insuffisance rénale chronique une maladie irréversible car les reins sont en partie détruits.

Les symptômes fréquents de l'insuffisance rénale chez le chien sont une tendance à boire beaucoup plus d'eau et à uriner en quantité supérieure au point de vous inquiéter. Un chien dont les reins sont atteints aura également tendance à avoir une mauvaise haleine, des douleurs buccales ainsi qu'une fatigue inexplicable.

Bien que la première cause de la dégradation des tissus rénaux soit l'âge, des facteurs extérieurs favorisent la maladie. Parmi eux, l'alimentation de mauvaise qualité à base de produits premiers prix riches en phosphore et en protéines ou encore le cancer font partie de la liste.

L'insuffisance rénale chronique

L'insuffisance rénale chronique (IRC) est le terme générique qui désigne la perte de fonction rénale progressive et irréversible. Elle atteint le chien lorsque ses reins sont réellement endommagés, pour rendre la maladie incurable. C'est un véritable handicap pour le meilleur ami de l'homme qui en voit son quotidien modifié. Les soins sont fréquents et un changement alimentaire est essentiel pour prolonger sa vie.

Les premiers symptômes sont une soif excessive et des urines anormalement fréquentes. Le chien peut également vomir ainsi que montrer des signes de faiblesse et une perte d'appétit qui trahissent une maladie. Vous devez pouvoir différencier une fatigue conséquente à un effort ou à la chaleur, par rapport à un manque d'activité suspect. La méfiance est d'autant plus requise lorsque le chien est âgé. Malheureusement, au moment où on se rend compte que le chien est malade, c'est que l'insuffisance rénale est déjà avancée. C'est la raison pour laquelle les contrôles réguliers lors des visites annuelles chez le vétérinaire sont appréciables.

Afin de déterminer si le chien a une insuffisance rénale, on procède à une prise de sang qui permet de déterminer les taux de créatinine et d'urée. S'ils sont importants, cela signifie que ces toxines n'ont pas pu être éliminées par les reins alors en dysfonctionnement. Des examens complémentaires tels que les radios et échographies permettent de juger du stade de la maladie afin de convenir des soins appropriés.

Afin de rendre la vie du chien plus agréable malgré cette maladie handicapante, le vétérinaire va prescrire un régime alimentaire faible en protéines et en phosphore. Une diurèse permet de nettoyer les reins. La réhydratation du chien par perfusion régulière est également envisageable.

Malheureusement soigner une insuffisance rénale chronique a un coût important en raison des soins spécifiques et réguliers, ainsi que de l'alimentation spéciale pour chien malade. Pour le diagnostic, il faut prévoir le prix d'une consultation à laquelle s'ajoutent les tarifs des examens complémentaires. Le traitement est quant à lui long et s'allonge avec la vie du chien. Il faut donc au moins 100 € au départ pour soigner le chien, puis le budget va varier selon la dégradation de ses reins. Les croquettes spéciales vous coûteront ensuite jusqu'à 20 € le kilo. Cette maladie étant habituelle chez les chiens âgés, il est préférable de disposer d'une assurance santé animale adaptée aux soins à prodiguer. Pour un chien qui a plus de 8 ans, concentrez-vous sur le remboursement des interventions des perfusions et des examens complémentaires qui pourront devenir fréquents. Afin de comparer les offres et en trouver une adapter, le comparateur d'assurance chien Hyperassur.com vous aidera à choisir l'assurance la plus adéquate pour ce type de soins.

L'insuffisance rénale aiguë

Contrairement à l'IRC, l'insuffisance rénale aiguë ne montre pas de dégradation importante des reins. Elle apparaît chez les chiens de tous les âges. Une fois la maladie diagnostiquée, une perfusion ainsi que des médicaments de type diurétiques sont fréquemment prescrits. Des anti-vomitifs aideront également le chien à retrouver une alimentation normale afin de reprendre des forces. Les examens complémentaires permettent de trouver la cause de cette insuffisance pour la traiter. Les traitements ne sont donc pas fixes.

Cependant, le chien est tout de même fragilisé par cette expérience qui vous oblige à prendre garde à son alimentation pour limiter les apports en protéines et en phosphore. Un suivi fréquent et des contrôles annuels seront également nécessaires.

En ce sens, le chien qui aura souffert d'une insuffisance rénale aiguë risque d'avoir dans sa vie plus d'examens qu'un animal qui sera resté en bonne santé. Une prise de sang est d'au moins 10 € selon les cliniques vétérinaires, en plus de la consultation médicale générale dont le prix commence à 36 €. Une assurance adaptée pour un chien qui a eu cette maladie prendra en charge les examens de contrôles poussés. Comparez bien les offres des différentes formules d'assurance santé pour chien grâce au comparateur d'assurance chien Hyperassur.com afin d'obtenir rapidement une vision claire des devis proposés par les compagnies.

Les maladies potentielles du chien font partie des coûts à prendre en compte lorsque vous adoptez votre compagnon. Malheureusement des maladies graves comme l'insuffisance rénale chronique sont très coûteuses à soigner. Le choix d'une assurance santé adéquate est d'autant plus important.