Le typhus du chat est-il mortel ?

Publié par le 17 novembre 2015

Le typhus félin n'est pas une maladie disparue comme on le croit souvent. Chaque année, de nombreux chats sont touchés. Les plus sensibles sont les chatons et les jeunes adultes non vaccinés, et vivant en communauté. Le typhus, aussi nommé panleucopénie infectieuse féline est un parvovirus, virulent, résistant et hautement contagieux.

Le typhus du chat est-il mortel ?

Une pathologie à traiter en urgence

Des lésions très graves

La transmission du parvovirus du typhus se fait principalement par les excréments et sécrétions de l'animal. Si vous avez été en contact avec un animal infecté, vous pouvez transporter la maladie pendant très longtemps. Le parvovirus est résistant au froid et peut rester en vie plusieurs mois, surtout dans des lieux frais et humides.
Une fois le sujet contaminé, le typhus s'étend dans son organisme par les vaisseaux sanguins et lymphatiques. Se divisant rapidement, il cible les cellules de la moelle osseuse, entraînant une diminution des globules blancs. Il va également se développer sur les parois intestinales qu'il endommage. Sang et tissus fluides commencent à se répandre dans les intestins.

Comment la détecter ?

  • Perte d'appétit, sujet à de fortes douleurs abdominales et à un abattement général dû à son déficit en globules blancs, il refuse de s'alimenter
  • Élévation de la température jusqu'à 40 ou 41° (la température normale d'un chat varie entre 38 et 39°) et grande fatigue
  • Diarrhée aqueuse ou pâteuse contenant souvent du sang et des muqueuses, entraînant la déshydratation très rapide de l'animal
  • Vomissements très pénibles, souvent accompagnés de sang, contribuant à une déshydratation sévère. Lors d'une panleucopénie aiguë, la mort peut survenir après quelques heures.
Chez le chaton âgé de moins de 4 mois , les symptômes diffèrent, car le parvovirus ne s'attaque pas aux mêmes organes. Pour un sujet contaminé in utero ou dans les premières semaines d'existence, cœur et cerveau sont les cibles du typhus. Les lésions causées dans le cervelet entraînent la cécité ainsi que la perte radicale d'équilibre. Toute suspicion doit vous conduire chez le vétérinaire.


Prévention et traitement du typhus du chat

Le vaccin, le moyen le plus efficace de l'éviter

Aux 2 mois de votre chaton, le vétérinaire administre une première injection, suivie d'une seconde 3 semaines plus tard. Vous devrez assurer les rappels tous les ans ou tous les 2 ans pour conserver l'immunité de votre chat. Le vaccin est efficace à 100 % après la seconde injection. Il faut préciser que la vaccination est prise en charge comme un soin vétérinaire préventif par votre assurance santé pour animaux de compagnie, à hauteur d'un forfait annuel. Pour en savoir sur cette prise en charge des vaccins par les assurances santé pour animaux.


Comment le soigner ?

Une fois la maladie installée, les traitements sont rarement efficaces. Souvent, le chat doit être hospitalisé avec réhydratation forcée et antibiotiques pour combattre les infections dues à la déficience immunitaire.
Si votre chat retrouve l'appétit, il est sauvé. Il faut alors 4 à 10 jours pour combattre la maladie. Pendant ce temps, il reste très contagieux. Il est cependant rassurant de savoir que tout animal ayant contracté la maladie une fois dans sa vie, reste résistant au virus.
Sachez que si vous avez acheté votre chat, le typhus fait partie des maladies rédhibitoires. En cas de doute, allez chez votre vétérinaire et faites-lui rédiger une attestation de suspicion de panleucopénie. Vous avez ensuite 30 jours pour déclarer la maladie et réclamer l'annulation de la vente et votre remboursement.