Mauvaise haleine, odeurs, ronflements…ces petits défauts du chien qu’il est possible de corriger

Publié par le 9 septembre 2015

Vous adorez votre chien mais certains jours, il faut vraiment beaucoup l'aimer pour pouvoir le supporter ! Il ronfle, il a mauvaise haleine et il dégage une odeur qui indispose. Bref, il faut faire quelque chose et vite. Bonne nouvelle, des solutions simples existent pour corriger ces petits défauts. 

Mauvaise haleine, odeurs, ronflements…ces petits défauts du chien qu’il est possible de corriger

Mon chien ronfle, que faire ? 

Comme chez la plupart des humains, les ronflements peuvent avoir deux causes principales :
- Le surpoids qui peut avoir épaissi les tissus de la gorge et restreindre le débit de l'air dans les voies respiratoires. Si c'est le cas commencez par le mettre un peu au régime et faites-lui faire plus d'exercice, ça devrait lui faire le plus grand bien.
- Le nez bouché ou très étroit pour certaines races de chien, qui les empêche de respirer à pleins poumons. C'est le cas notamment des boxers ou des bulldogs.

Sans oublier, pour eux aussi, les effets de la pollution et du tabac dans leur environnement, ainsi que la poussière, les pollens ou les acariens, auxquels votre chien peut être sensible. D'autant qu'il passe beaucoup de temps le nez au sol à renifler un peu partout, ce qui n'arrange rien.
Pour le soulager et dégager ses voies nasales et respiratoires, il existe des comprimés homéopathiques, ainsi que des produit à pulvériser dans la gueule. Votre vétérinaire vous conseillera sur les produits les plus efficaces et adaptés.

Pour en savoir plus sur les prix pratiqués par les vétérinaires par type de consultation : voir l'article

Mon chien a des flatulences et mauvaise haleine, que faire ? 

Les flatulences ne sont pas une maladie. C'est le fruit d'une alimentation mal adaptée. Pour résoudre ce problème, il faut revoir entièrement la manière dont vous nourrissez votre chien et là il faudra certainement consulter un vétérinaire pour lui trouver un régime « aux petits oignons ».
Il faut également cesser de lui donner les restes de repas car ce qui est bon pour nous ne l'est pas forcément pour lui, même s'il en raffole. Chez certains chiens, cela régulera aussi leur production de salive.
Aujourd'hui les animaux domestiques peuvent aussi bénéficier d'une alimentation saine, faite de bons produits, et adaptée à leur race, à leurs besoins essentiels et à leur nature spécifique.
Quant à la mauvaise haleine, elle va vite s'atténuer s'il se nourrit bien. Pensez aussi à lui faire détartrer les dents. Et faites-lui croquer des aliments qui font saliver et nettoient : des croquettes bien sèches, un gros os et une carotte crue de temps en temps.

L'odeur dégagée par mon chien m'indispose, que faire ? 

Certes le pelage de votre chien le protège, mais c'est aussi est un nid à bactéries. Là encore, le fait qu'il vive proche du sol et qu'il adore s'y rouler, ne favorise pas la bonne odeur. Pour peu qu'il pleuve ou que l'air soit humide, l'accumulation d'eau sur ses poils propagera une « délicate putanteur » en s'évaporant.
Comme pour les cheveux et la transpiration des humains,
la première solution est : une bonne douche. Pas tous les jours, mais au moins au retour des promenades particulièrement boueuses ou humides. Savonnez-le avec un shampoing spécial, choisi avec soin en fonction de sa race et de sa nature de peau. N'oubliez pas de bien nettoyer ses oreilles, qui elles aussi emmagasinent toutes sortes de saletés malodorantes.
Ensuite il va lui-même s'ébrouer mais cela ne suffit pas, frottez-le énergiquement avec une serviette éponge. Séchez bien tous les plis de la peau s'il en a. Et brossez-le à sec plusieurs fois par semaine, surtout s'il a les poils longs.