Offrir un animal à Noël : la bonne idée ?

Publié par le 13 décembre 2016

Il n'y a qu'à faire un tour dans les animaleries, qui ont fait le plein de jeunes chiens, chats et rongeurs, pour comprendre que Noël est une période majeure dans leur activité. Si beaucoup de familles ont choisi les fêtes pour accueillir un nouveau membre à quatre pattes, toutes n'ont pas forcément pensé aux conséquences. En effet, animaux et cadeaux ne riment pas toujours. 

Offrir un animal à Noël : la bonne idée ?

Qui n'a jamais trouvé attendrissante l'image d'un chiot ou d'un chaton offert pour Noël ? Quand ce cadeau est une demi-surprise, c'est à dire qu'il répond à un souhait exprimé depuis longtemps par la personne et que toute la famille a pris le temps d'en discuter et notamment d'évaluer les conséquences sur la vie de chacun, alors oui un animal peut être le plus beau des cadeaux.
En revanche, si c'est une surprise totale et que personne n'a pris soin d'estimer le temps à consacrer à cet animal et les actions à mener pour son bien-être, alors c'est clairement une mauvaise idée. D'ailleurs, un sondage BVA pour 30 millions d'Amis démontre que 4 Français sur 5 n'apprécient pas qu'un animal serve de cadeau pour les fêtes.

Cliquez ici pour comparer les assurances santé animaux

Pas de contre-indication, mais des contraintes

Consciente que les animaux sont en bonne place sur les listes de Noël, la SPA a choisi, plutôt que de le dénoncer, d'organiser des opérations spéciales pour promouvoir l'adoption, l'adoption « responsable ».
C'était le cas la semaine dernière sur la Place de la République à Paris et de façon plus globale pendant le mois de décembre dans les 62 établissements SPA de France.

L'idée est d'encourager l'adoption et de rappeler que vivre en appartement n'est pas forcément incompatible avec le fait d'avoir un chien, ou qu'un animal peut parfaitement s'adapter à un mode de vie intense à condition d'être organisé et de prévoir des temps pour lui.
C'est pourquoi, avant de voir les chiens et chats disponibles à l'adoption, les candidats passent d'abord une sorte d'entretien. L'idée pour la SPA est d'évaluer leur motivation, de sonder leur démarche ainsi que leur mode de vie. Ils seront alors orientés vers des animaux au profil compatible.
Toutes les adoptions ne sont pas garanties de succès, mais quand tous les membres de la famille sont impliqués (et n'ont pas dans l'idée que tout ne sera que jeux et câlins), et que la volonté de donner de l'amour est là, alors on peut raisonnablement penser que l'animal en question ne viendra pas rejoindre les 100 000 autres qui sont abandonnés tous les ans (chiffres SPA).


Adopter un animal : mode d'emploi

Pour adopter un animal auprès de la SPA, il est d'abord nécessaire que tous les membres de la famille soient présents, justement pour éviter les « cadeaux empoisonnés ». Il faut également se munir d'une pièce d'identité et d'un justificatif de domicile (éventuellement un justificatif de revenus). Il faudra ensuite s'acquitter d'une participation forfaitaire : 90 € pour un chat ou 150 € pour un chien.
Tous les animaux adoptables à la SPA sont vaccinés, vermifugés, identifiés et stérilisés. Il s'agit de soins couteux dont ne peuvent se dispenser les personnes qui font l'acquisition d'un chien ou d'un chat en animalerie.