Pourquoi souscrire à une assurance pour votre chihuahua ?

Publié par le 26 avril 2016

Tout n'est pas qu'une question de taille ! Cela est d'autant plus vrai avec le très populaire chihuahua qui malgré son gabarit très réduit sera sans doute le chien à la santé qui impactera le plus le budget de ses propriétaires. En effet, le chihuahua est extrêmement fragile et rares sont les chiens à mériter autant que lui une bonne mutuelle pour animaux. Explications.

Pourquoi souscrire à une assurance pour votre chihuahua ?

Les maladies communes qui menacent votre chihuahua

La toux du chenil est l'une des maladies les plus fréquentes chez le chihuahua. Elle se caractérise par une grosse toux doublée d'une fièvre importante et d'un abattement qui isole votre animal. Même si votre chihuahua n'a pas été en contact avec d'autres animaux, il est important de consulter. La toux du chenil peut être évitée par un vaccin que vous pouvez administrer à votre ami à partir de 6 semaines.

La maladie de Carré et la rage menacent également le petit chihuahua. Il est important de le faire vacciner contre ces deux maladies canines.

Enfin, la leptospirose peut survenir, infligeant diarrhées, fièvre et gastro entérite à votre petit ami. Mieux vaut le faire vacciner au plus tôt, car l'issue est souvent fatale.

Pour toutes ces injections, dont le coût unitaire est d'environ 40 €, il existe des possibilités de remboursement. En effet, la plupart des assurances santé pour animaux (lien vers http://www.hyperassur.com/assurance-chien/) proposent un forfait prévention, de 50 € à 150 € par an, pour justement vous aider à financer les vaccins de votre chihuahua. Sachez en revanche que si ce dernier est touché par l'une des maladies citées plus haut, tous les soins administrés en vue de sa guérison, seront, eux, remboursés sous la forme d'un pourcentage prévu au contrat (de 50 à 100 % selon les formules).

Sa petite taille le rend très vulnérable aux parasites

Les parasites intestinaux ou externes représentent les principaux dangers qui pèsent sur votre petit chihuahua. Sa pette taille favorise leur prolifération rapide sur l'ensemble de l'animal et la faiblesse de ses défenses immunitaires leur facilite la tache. Les puces et tiques peuvent être évités par un traitement antiparasite qui sera administré par votre vétérinaire.

La gale et la teigne sont des affections de la peau que vous devez traiter avec votre vétérinaire, à l'aide d'antibiotiques, de lotions et de bains traitants. Attention, la teigne peut être contagieuse pour l'homme, protégez-vous.

Le Chihuahua est aussi très fragile du point de vue intestinal. Il est sujet à de nombreux vers, comme le ténia, les ankylostomes, les ascaris et les triciures. Seul votre vétérinaire peut vous aider en ce cas de contamination et il ne faudra pas perdre de temps. Enfin, la dirofiliarliose est une maladie induite par un moustique dans la zone cardiaque. Il est impératif de la traiter au plus vite sous peine d'une mort rapide.

A l'image des maladies communes, tous les traitements antiparasitaires préventifs pour éviter à votre chien d'être infecté seront pris en charge par le forfait prévention de votre mutuelle. Et s'il est déjà atteint de symptômes, alors même les consultations en urgence feront l'objet d'un remboursement par pourcentage. Imaginez qu'au moins la moitié de la facture, voire la totalité, vous sera remboursée. Vous comprenez alors tout l'intérêt de souscrire à une assurance santé adaptée à la race de votre chien .

Les problèmes génétiques spécifiques au chihuahua

L'hydrocéphalée est un problème fréquent chez ce petit chien. Cela se manifeste par une poche d'eau située sur le haut du crâne, qui ne cesse d'augmenter. Elle fait ressortir les yeux et donne au Chihuahua un air très étrange. Cette affection atteint les chiots jusqu'à l'âge de 8 mois, lorsque leur crâne est encore en formation. Il faut une chirurgie très précise pour régler ce problème et elle s'avère très coûteuse.

La fontanelle ouverte lors des premiers mois du Chihuahua est aussi un risque récurrent. Cela ne se traite pas, mais il faut rester vigilant car la tête de l'animal devient alors très fragile et les dommages pourraient être irréversibles.

Toutes les opérations de chirurgie, ainsi que les analyses et les radiographies préparatoires, que pourra subir votre Chihuahua peuvent être prises en charge par votre contrat santé animaux. Elles le seront sous la forme d'un pourcentage prévu au contrat. Cependant, il faudra vérifier que certaines maladies récurrentes et spécifiques au chihuahua ne font pas partie des exclusions .

Assurance santé pour chihuahua : quelle prise en charge ?

Après ses 3 mois et avant ses 7 ans (avant et après les assureurs n'acceptent généralement pas les souscriptions) il est vivement conseillé d'assurer votre chihuahua. Ce chien de la taille d'un jouet (mais qui n'en est pas un !) est très fragile, et sa santé peut vous coûter cher en comparaison aux tarifs raisonnables des mutuelles spécialisées : de 22 €/mois pour une formule d'entrée de gamme à 47 €/mois pour une assurance premium.

A partir d'un contrat milieu de gamme (base de remboursement 80 % + forfait prévention 100 €), voici les remboursements possibles pour une année de soins pour un chihuahua (prix moyens constatés) :

  • Vaccin carré/rage : 50 € - 100 € = reste 50 € sur forfait de prévention
  • Traitement d'une infection parasitaire avec chirurgie (analyses et médicaments compris): 220 € x 80 % = 176 € remboursés
  • Traitement d'une infection intestinale en urgence (analyses et médicaments compris): 150 € x 80 % = 120 € remboursés
  • Injection traitement antiparasitaire : 50 €- 100 € = reste 0 € sur forfait de prévention

Reste à charge pour 470 € dépensés sur l'année : 74 €