Pourquoi souscrire à une assurance pour votre lapin ?

Publié par le 24 mars 2016

C'est la petite boule de poils à la mode du moment ! Le lapin, très facile à vivre, est pour de nombreuses familles une première expérience avec un animal domestique. Rangé parmi les NAC (nouveaux animaux de compagnie), le lapin n'est pourtant pas nouveau dans les foyers mais partage avec eux une certaine fragilité, qu'il peut être intéressant de compenser par une assurance santé spécialisée.

Pourquoi souscrire à une assurance pour votre lapin ?

Utiliser un comparateur d'assurance pour lapin

Une mutuelle pour un chien ou pour un chat , pourquoi pas. Mais pour un lapin dont la valeur excède rarement les 50 € ? Tous les amoureux des animaux vous le diront, la valeur d'un animal ne se compte pas en euros, mais plutôt en moments de tendresse et d'échanges, et les propriétaires de lapin sont très attachés à leur petit compagnon. Et pour préserver sa santé, fragile parfois, et être capable d'assumer à chaque fois que leur lapin ne sera pas au mieux de sa forme, certains n'hésitent pas à souscrire à une assurance santé spéciale lapin.

Si les offres pour les chiens et chats sont plus nombreuses, trouver la bonne assurance pour votre lapin n'est pas chose aisée car non seulement il faut la trouver et ensuite la comprendre. C'est là qu'en comparateur en ligne comme Hyperassur intervient. En quelques minutes vous accédez à de nombreux contrats adaptés à votre animal et à ses besoins. A vous ensuite de les confronter pour savoir si elles correspondent à vos attentes en matière de protection et de budget. Une fois que vous estimez avoir trouvé la meilleure offre, celle avec le rapport prix/prestations le plus performant, demandez directement un devis depuis la page de résultats du comparatif. Cela ne vous engage en rien et la comparaison est gratuite.

Mutuelle pour lapin : les soins pris en charge

Le fonctionnement d'une mutuelle pour lapin est identique à celle d'un chien par exemple. Si votre animal est souffrant, vous n'hésitez pas à prendre rendez-vous chez le vétérinaire pour un diagnostic et des soins. Vous réglez le praticien en n'oubliant pas de lui demander une facture et une feuille de soins qui récapitule les gestes pratiqués sur votre lapin pour le soigner. Vous envoyez ensuite tout ça à votre mutuelle et celle-ci vous rembourse sous quelques jours. Le montant du remboursement est généralement un pourcentage défini au contrat, de 50 % pour les formules d'entrée de gamme jusqu'à 100 % pour les assurances premium.

Votre contrat précise également la liste des soins et pathologies pris en charge ou non par votre mutuelle pour lapin. Généralement, il est fait une distinction entre les soins courants et les soins de prévention. Les premiers, remboursés sous forme de pourcentage, regroupent toutes les interventions suite à une maladie ou un accident (consultations, urgences, radios, chirurgie, médicaments, analyses de sang), les seconds, définis comme des actes de confort (stérilisation, vaccins, identification, bilan de santé), seront pris en charge via un forfait annuel de quelques dizaines d'euros. Autrement dit, les soins d'un abcès dentaire (très fréquent chez le lapin) pourront vous êtres remboursés en partie ou en totalité tandis qu'une petite participation vous sera attribuée pour un vaccin contre la myxomatose.

Quels remboursements des soins pour lapin ?

Les NAC dont font partie les lapins sont moins nombreux dans les foyers que les chiens et chats. C'est pourquoi les offres d'assurance santé pour lapin et NAC sont moins nombreuses et simplifiées. La plupart du temps, elles proposent un tarif unique (en moyenne 20 €/mois) et un taux de remboursement unique (en moyenne 80 %). Le forfait annuel de prévention, lui, est compris en moyenne entre 50 et 100 €. Il existe une forme d'alignement de la part des assureurs spécialisés sur ce type de couverture pour les lapins.

A partir de ce contrat moyen (base de remboursement à 80 % + forfait prévention 75 €), voici les remboursements possibles d'une année de soin pour un lapin (prix moyens constatés) :

  • Consultation générale + analyses sanguines complètes: 55 € + 60 € x 80 % = 92 € remboursés
  • Vaccin myxomatose : 35 € - 75 € = reste 40 € sur le forfait de prévention
  • Coupe des dents : 20 € - 40 € = reste 20 € sur le forfait de prévention
  • Abcès dentaire avec chirurgie : 130 € x 80 % = 104 € remboursés
  • Reste à charge pour 300 € de frais vétérinaires sur une année : 49 €